Livre reçu: Thierry Marignac, Fuyards


 Couverture

Paris, Rivages/Noir 482, 2003, 268 p.

On a beau être dans la nouvelle Russie, il n’en reste pas moins que le mur du silence et la bureaucratie labyrinthique règnent toujours en maître. C’est du moins ce que constatent deux journalistes, un Français et un États-unien, qui enquêtent sur un tueur en série qui aurait bénéficié d’une protection venue des hautes sphères de l’État.