Livre reçu: Stéphane Keller, Rouge Parallèle


 Couverture

Paris, Toucan (noir), 2018, 400 p.

« Janvier 1963, la police traque dans tout Paris un ancien officier putchiste, un ex-capitaine du 1er REP qui a rejoint l’OAS et la clandestinité. Ce tireur d’élite, qui n’a pas participé à l’attentat du Petit-Clamart sinon de Gaulle serait un cadavre, suscite bien des convoitises.

Les flics ne sont pas les seuls à suivre ses traces. Un officier américain, rencontré à Saïgon dans les années cinquante, cherche, lui aussi, le fugitif.

Mais il ne veut pas l’arrêter, encore moins le supprimer, non, il voudrait plutôt l’engager. Il a un job à lui proposer. Un travail lucratif mais délicat car la cible est connue, connue du monde entier… »