Livre reçu: Sebastian Fitzek, Le Voleur de regards


 Couverture

Paris, L'Archipel (Suspense), 2013, 391 p.

En Allemagne, un tueur en série surnommé le « Voleur de regards » vient encore de frapper. Son modus operandi est toujours le même : il tue une mère, puis kidnappe son enfant. Dans la main de la mère, il place un chronomètre : lorsque le compte à rebours se termine, il mutile ou tue l’enfant. Cette fois-ci, on retrouve sur le lieu du crime le portefeuille d’Alexander Zorbach, un ex-flic devenu journaliste : celui-ci n’a que 45 heures et 7 minutes pour retrouver l’enfant et, ainsi, prouver son innocence.