Livre reçu: Robert Rotenberg, Silence radio


 Couverture

Paris, Presses de la Cité (Sang d'encre), 2010, 401 p.

Un célèbre animateur de radio canadien avoue le meurtre de sa femme avant de s’enfermer dans le mutisme le plus complet, plongeant à la fois son avocate et le procureur dans la plus grande perplexité. Rapidement, les enquêteurs s’aperçoivent que certains détails ne collent pas avec l’histoire. Premier roman policier de l’auteur canadien, qui est lui-même avocat.