Livre reçu: Ramón Díaz-Eterovic, La Couleur de la peau


 Couverture

Paris, Métailié (Noir), 2008, 229 p.

Santiago, Chili : Heredia, le détective privé mélancolique et désabusé, accepte de se mettre à la recherche d’Alberto Coiro, un jeune Péruvien qui a disparu alors qu’il était venu chercher du travail. Son enquête l’amènera dans les bas-fonds de la ville et il aura bien besoin des conseils philosophiques de Simenon, son chat, pour tenir le coup devant les réalités troubles de l’émigration et du racisme qu’il découvre.