Livre reçu: Qiu Xiaolong, Le Très corruptible mandarin


 Couverture

Paris, Liana Levi, 2006, 375 p.

La corruption gangrène la Chine postcommuniste. Le camarade inspecteur Chen, contrairement aux autorités du Parti, ne veut pas se contenter « d’écraser les moustiques sans se soucier des tigres ». Mais la filière des affairistes rouges n’est guère facile à remonter, surtout lorsqu’elle passe par le pays de l’Oncle Sam….