Livre reçu: Philippe Rouquier, Rires de poupées de chiffon


 Couverture

Paris, Carnets nord, 2018, 368 p.

« Dans une grande bâtisse isolée du Vercors, un couple prépare sa séparation. Artistes peintres, plasticiens, photographes, leur relation a été productive avant de devenir destructrice. Mais ils s’aiment toujours autant. Adeptes des œuvres à point de vue unique, le couple fait de ses derniers moments de vie commune une performance. Une œuvre macabre dont ils doivent être les seuls spectateurs. Mais un témoin s’est invité au spectacle sans les prévenir et l’interprétation qu’il en fait met en péril leur pacte, leur séparation, leur intimité. »