Livre reçu: Patrick Bard, Le Chien de Dieu


 Couverture

Paris, Seuil, 2008, 470 p.

1798 : les armées de Napoléon s’apprêtent à piller le Vatican et Antonin Fages, prêtre et bibliothécaire, met à l’abri des mains impies d’inestimables manuscrits quand il découvre une étrange confession écrite en occitan. Le texte le ramène trente ans plus tôt, alors qu’une terrible bête, jamais démasquée, dévorait dans les campagnes de Margeride enfants et jouvencelles. Et voilà que Fages est poursuivi par des tueurs qui veulent mettre la main sur la confession…