Livre reçu: Mechtild Borrmann, Rompre le silence


 Couverture

Paris, Le Masque (Grands formats), 2013, 247 p.

1997. À la mort de son père – un riche industriel -, Robert Lubisch trie les papiers de celui-ci : il y trouve une carte d’identité SS au nom d’un inconnu et la photographie d’une femme. Robert commence alors à fouiller le passé trouble de cet homme qu’il ne connaissait finalement pas si bien. Cinquième roman de l’auteure, mais le premier à être traduit en français.