Livre reçu: Martin Michaud, Je me souviens


 Couverture

Longueuil, Goélette, 2012, 500 p.

Troisième enquête (après Il ne faut pas parler dans l’ascenseur et La Chorale du diable) du sergent-détective Victor Lessard. Cette fois-ci, il s’agit d’une série de morts très étranges : un homme et une femme tués avec des instruments de torture dignes du Moyen Âge, et un homme qui s’est suicidé en se jetant d’un immeuble.