Livre reçu: Laurent Brard, Le Fils des brûlés


 Couverture

Paris, Plon (Nuit blanche), 2010, 264 p.

Alors qu’il s’apprête à prendre sa retraite dans une petite ville morne et sans histoire, le policier Oscar Bellem reçoit des courriels anonymes qui le ramènent à son douloureux passé : douze ans auparavant, alors qu’il n’était encore qu’un bleu, Bellem avait « laissé mourir » une adolescente. Ayant pris le blâme à son compte, Bellem est depuis rongé par la culpabilité et l’alcool. Mais aujourd’hui, il a peut-être la possibilité de se racheter…