Livre reçu: Kurt Aust, La Confrérie des invisibles


 Couverture

Paris, City (Best-Seller), 2008, 507 p.

Mai-Brit Fossen s’est tuée alors que tout semblait bien aller dans sa vie. Son ex-mari découvre alors qu’elle travaillait sur un livre consacré à Isaac Newton, et particulièrement à sa participation à une bien mystérieuse confrérie, la Fraternitas Invisibilis. Mai-Brit aurait-elle approché de trop près certains secrets ? Et pourquoi, dans ce petit café parisien, a-t-elle commencé une partie de cartes avant de se donner la mort ?