Livre reçu: Kent Anderson, Un soleil sans espoir


 Couverture

Paris, Calmann-Lévy (noir), 2018, 392 p.

« Ancien des Forces spéciales au Vietnam, Hanson rejoint la police dans un quartier d’East Oakland économiquement dévasté et à la population en déshérence. Mais la pureté des situations extrêmes de la guerre lui manque, et cet homme qui ne craint plus rien se moque bien de vivre ou de mourir. Immédiatement, en conflit avec les Noirs, il se considère par rébellion comme un assistant social armé. Jusqu’au jour où il croise le chemin de Felix Maxwell, un baron de la drogue devenu le héros local… »