Livre reçu: Keigo Higashino, Un café maison


 Couverture

Arles, Actes Sud (Actes noirs), 2012, 336 p.

Une femme tokyoïte, que son mari a répudiée parce qu’elle ne lui a pas donné d’enfant, va passer plusieurs jours chez ses parents à Sapporo. Pendant son absence, son mari est assassiné avec un café empoisonné à l’arsenic. Pourtant, l’inspecteur Kusanagi suspecte la femme, et demande l’aide du physicien Yukawa pour résoudre ce crime en apparence parfait.