Livre reçu: Karine Giebel, Satan était un ange


 Couverture

Paris, Fleuve Noir (Thriller), 2014, 331 p.

Lorsque François apprend que sa tumeur est incurable et qu’il ne lui reste plus que quelques mois à vivre, il monte en voiture et erre sans destination. En chemin, il prend en auto-stop, un autre fuyard, Paul. En quelques jours, les deux hommes apprennent à se connaître et à profiter de la vie.