Livre reçu: Juan Aparicio-Belmonte, López López


 Couverture

Paris, Buchet Chastel, 2009, 333 p.

Martin López López est peintre. Peintre faussaire. Qui boit, qui se drogue, qui couche avec sa sœur Lucia et qui n’en héberge pas moins Yanira, une jeune Équatorienne… Polar espagnol plutôt délirant qui a comme toile de fond le marché de l’art madrilène.