Livre reçu: Jean-Éric Boulin, Nous aurons de l'or


 Couverture

Paris, Seuil (Cadre rouge), 2014, 185 p.

« Banlieue nord de Paris, aux alentours de 2030. Après vingt ans d’exil aux États-Unis, un boxeur rentre en France. Le pays maussade qu’il avait laissé derrière lui a radicalement changé. La joie est revenue. […] Au fil de ses déambulations, ce boxeur mélancolique revit son enfance de garçon blanc au Bourget, son amitié, scellée à l’adolescence dans le feu des émeutes de 2005, avec l’artiste de génie Yassine Inoubli, ce combat de boxe à Moscou par la grâce duquel il devint le héros d’une autre France. Puis l’exil à New York où il a rencontré Hannah, son amour, et dont la présence illumine les rues du 93 comme celles des villes américaines où ils ont vécu et qui connaissent, elles aussi, des temps exceptionnels. Parce que, aux alentours de 2030, il semble que le feu soit partout. »