Livre reçu: Jean-Christophe Grangé , La Forêt des mânes


 Couverture

Paris, Albin Michel, 2009, 512 p.

La quatrième de couverture dit : « Jeanne Korowa n’a fait qu’une erreur. Elle cherchait le tueur dans la forêt. C’était la forêt qui était dans le tueur, comme l’enfant sauvage au fond de l’homme. » Pour Jeanne, juge d’instruction, tout commence lorsqu’un tueur sème des victimes à travers Paris.