Livre reçu: Iain Reid, Je sens grandir ma peur


 Couverture

Paris, Les Presses de la cité, 2018, 205 p.

« Un garçon et une fille, dans une voiture lancée à travers la campagne enneigée. Il est absorbé par la route, elle est perturbée par des souvenirs brumeux, ainsi que par d’incessants appels provenant de son propre numéro. Parfois, ils parlent. S’aiment-ils? Quelques heures plus tard, les voilà attablés face à leurs hôtes, ses parents à lui, dans une ferme reculée. La maison est glaciale, la mère se plaint d’entendre des voix, le couple stocke au sous-sol des peintures inquiétantes. Le fossé entre les deux amants se creuse, sous le poids de tous les non-dits. Et il y a aussi cette angoisse, qui a point et ne cesse de grossir, jusqu’à ce que se produire l’innommable… »