Livre reçu: Henry Porter, Lumière de fin


 Couverture

Paris, Calmann-Lévy (Robert Pépin présente…), 2011, 512 p.

Une ancienne agente du SIS, Kate Lockhart, tente d’empêcher la Grande-Bretagne de sombrer « dans un univers auquel George Orwell n’aurait rien trouvé à redire ». Roman d’espionnage sur ce que les gouvernements ont de plus sombre.