Livre reçu: Harald Gilbers, Germania


 Couverture

Paris, Kero, 2015, 421 p.

Berlin, été 1944. Les cadavres de jeunes femmes nues et mutilées sont retrouvés devant les monuments aux morts de la Première Guerre mondiale. Le SS Vogler fait appel à Richard Oppenheimer, un célèbre enquêteur. Mais celui-ci, d’origine juive, n’a officiellement pas le droit d’exercer. Tirailéé entre son quotidien misérable et le confort que lui offre son nouveau statut, Oppenheimer est de plus en plus inquiet. Toutes les indices pointent vers un assassin appartenant à l’élite nazie. Si Oppenheimer échoue, son destin est scellé. Mais n’est-il pas encore plus dangereux de démasquer le coupable?