Livre reçu: Guillaume Prévost , Le Mystère de la chambre obscure


 Couverture

Paris, Nil, 2005, 350 p.

Août 1855 : le jeune Jules Verne est témoin du meurtre d’un spirite anglais, tué d’une balle dans chaque oeil. Le lendemain, puis encore après, d’autres meurtres semblables surviennent, et ils semblent bien que le tueur photographie ses victimes. Aidé d’un ami journaliste, Jules enquête, armé de son imagination et de sa passion pour la technique…