Livre reçu: Florian Olsen, Un automne noir


 Couverture

Montréal, Triptyque (policier), 2020, 264 p.

« Sophie avait le sentiment de reconnaître l’avenue. Était-elle déjà passée par ici? Venait-elle de se réveiller, de revenir à elle? Avait-elle erré jusqu’ici dans son sommeil? Elle s’arrêta devant un immeuble. Le vent fouettait les feuilles jaunes et rouges des arbres postés devant le bâtiment. Ses yeux se portèrent vers la fenêtre du dernier étage. Elle connaissait ce lieu. »