Livre reçu: Éric-Emmanuel Schmitt, Les Deux Messieurs de Bruxelles (R)


 Couverture

Paris, Le Livre de Poche, 2014, 257 p.

« Cinq nouvelles sur le mystère des sentiments inavoués. Une femme gâtée par deux hommes qu’elle ne connaît pas. Un médecin qui se tue à la mort de son chien. Un mari qui rappelle constamment sa nouvelle compagne au respect de l’époux précédent. Une mère généreuse qui se met à haïr un enfant. Un couple dont le bonheur repose sur le meurtre. Dans la lignée de Concerto à la mémoire d’un ange, de La Rêveuse d’Ostende et d’Odette Toulemonde, Éric-Emmanuel Schmitt parle de l’amour sous toutes ses formes : conjugal, clandestin, paternel, filial, mais aussi amour de l’art ou amour de l’humanité. À travers un suspense subtil et ensorcelant, il dévoile les secrets de plusieurs âmes pour déjouer la complexité du cœur humain. »