Livre reçu: Dominique Legrand, In memoriam N.K.


 Couverture

Paris, Bruit Blanc, 2011, 210 p.

In memoriam N.K., c’est le récit d’une obsession pour un cinéaste secret et pour son œuvre mystérieuse. Le récit d’un homme dont la vie tourne autour de ce moment, celui où le cinéaste annonce qu’il produira, enfin, une sixième œuvre.