Livre reçu: David Peace, Tokyo ville occupée


 Couverture

Paris, Rivages (Thriller), 2010, 352 p.

En 1948, un homme qui se prétend envoyé par le ministère de la Santé publique procède à la vaccination du personnel de la Banque impériale contre la dysenterie : douze des seize employés décèdent après avoir bu le « remède ». Un peintre est arrêté et condamné à mort, et ce malgré le manque de preuves. L’auteur propose une interprétation personnelle de ce drame réel, qui n’a jamais vraiment été résolu.