Livre reçu: Colleen McCullough, Douze de trop


 Couverture

Paris, L'Archipel (Thriller), 2011, 368 p.

En 1967 au Connecticut (à une époque où les techniques scientifiques ne permettaient pas d’identifier les criminels grâce à leur ADN), une série de douze assassinats se produit en vingt-quatre heures. Seulement, les victimes sont professionnellement et socialement si éloignées les unes des autres que le capitaine Carmine Delmonico se demande si toutes ces morts ont un lien. Et si oui, que viennent faire dans le coin le FBI et le KGB…