Livre reçu: Claude Forand, Le Pire Vampire (J)


 Couverture

Ottawa, David (14/18), 2019, 211 p.

« Les vampires, ça n’existe pas? C’est bien ce que croyait le sergent Roméo Dubuc, jusqu’à ce que Stéphane Nadeau-Labadie, une jeune fille de dix-sept ans, soit retrouvée morte en pleine nuit, au vieux cimetière des Anglais de Chesterville, vêtue d’une belle robe blanche et… une morsure à la gorge.

Dubuc, épaulé de son fidèle acolyte, Lucien Langlois, découvrira l’existence de La Société de Dracula ainsi que d’une cellule secrète regroupant des vampires sanguinaires. L’enquête les mènera sur la piste de plusieurs personnages intrigants : Carmella, la coloc de Stéphanie, Julius Boivert, qui accompagnait Stéphanie au cimetière, Frédéric Champigny, le professeur d’histoire qui initie ses élèves au vampirisme, et Prince Richard, un jeune marginal qui prétend être le réincarnation du vampire Verango, mort il y a cent-dix-sept ans… »