Livre reçu: Boris Akounine, L'Amant de la mort


 Couverture

Paris, Presses de la Cité, 2006, 454 p.

Selon Akounine, la lecture de L’Amant de la mort et de La Maîtresse de la mort, deux enquêtes distinctes de Fandorine, créera un effet stéréo. À vous de juger si ces intrigues policières, qui ont lieu dans la Russie du début du XXe siècle, possèdent ce pouvoir littéraire inédit !