Livre reçu: Arnaldur Indridason, La Rivière noire


 Couverture

Paris, Métailié (Noir), 2011, 304 p.

Alors que le commissaire Erlendur est en vacances, son équipe est aux prises avec une affaire de meurtre très étrange : un homme est retrouvé la gorge tranchée dans un appartement. Seul indice : un flacon de drogue du viol dans sa poche. Le meurtrier serait-il une jeune femme victime de l’homme ? Malheureusement, celle-ci ne se souvient absolument de rien.