Livre reçu: Arnaldur Indridason, La Femme en vert


 Couverture

Paris, Métailié (Bibliothèque nordique), 2006, 298 p.

Traduit de l’islandais : un bébé mâchouille un os humain pendant une fête et voilà le commissaire Erlendur aux prises avec un squelette vieux de soixante ans trouvé sur un chantier de Reykjavik. Puis la fille d’Erlendur, Eva, l’appelle à l’aide, mais il la trouve plongée dans le coma, enceinte… Prix Clé de Verre 2003 du roman noir scandinave et prix CWA Gold Dagger 2005.