Livre reçu: Alicia Gimenez Bartlett, Le Silence des cloîtres


 Couverture

Paris, Rivages (Thriller), 2012, 413 p.

Les sœurs du Sacré-Cœur se font volet une relique inestimable (la dépouille du bienheureux saint Asercio) : à la place elles ont retrouvé le cadavre du frère Cristobal, religieux et historien spécialisé dans la restauration des corps momifiés. Sur le corps, un petit écriteau : « Cherchez-moi là où je ne peux plus être. » L’inspectrice Delicado et son adjoint Garzon sont sur l’affaire.