Livre reçu: Alan Furst, Le Correspondant étranger


 Couverture

Paris, L'Olivier, 2008, 305 p.

Paris, 1938 : Carlo Weisz, correspondant pour Reuters, est au cœur de la guerre civile espagnole quand il doit revenir à Paris pour prendre la place de rédacteur en chef de Liberazione, un journal antifasciste clandestin, car le précédent s’est suicidé, conclut la police, ou plutôt a été assassiné par l’OVRA, la police secrète de Mussolini, croient ses camarades émigrés italiens. Un roman d’espionnage qui présente la situation explosive qui a précédé la Seconde Guerre mondiale.