Livre reçu: Ake Edwardson, Je voudrais que cela ne finisse pas


 Couverture

Paris, JC Lattès, 2005, 392 p.

Une fin d’été plutôt torride à Göteborg, Suède. Dans un parc de la ville, le cadavre d’une jeune femme est trouvé. Y aurait-il un lien entre ce meurtre et celui, du même genre, commis il y a cinq ans et jamais élucidé ? C’est la question que se pose le commissaire Erik Winter, qui mène de front les deux enquêtes. Par l’auteur de Un cri si lointain.