Livres reçus: août 2021

Calmann-Lévy

Jane Harper
Les Survivants

Paris, Calmann-Lévy, 2021, 416 p.

Kieran Elliott, trentenaire vivant à Sidney, retourne en basse saison dans sa ville natale d’Evelyn Bay, minuscule station balnéaire de Tasmanie. Ce court séjour familial fait aussitôt resurgir des souvenirs douloureux : douze ans plus tôt, à cause d’une aventure peu prudente en mer avec sa meilleure amie Olivia, deux hommes venant à leur secours ont disparu dans les flots. Depuis ce drame, de nombreux autochtones se méfient de Kieran. À peine est-il de retour que le cadavre d’une jeune femme est retrouvé sur la plage: la colocataire d’Olivia. Tous les regards se braquent sur Kieran. Est-il un bon père de famille qui a la malchance de subir les médisances d’une petite communauté recluse ? Ou est-il vraiment un sale type ? Bientôt, la vérité éclatera au grand jour…

Harald Gilbers
Les Exfiltrés de Berlin

Paris, Calmann-Lévy (Noir), 2021, 396 p.

Berlin, 1947. Dans une capitale allemande divisée et affamée, le commissaire Oppenheimer est appelé sur le lieu d’un crime banal : un cambrioleur tué par le locataire de l’appartement dans lequel il est entré par effraction. Un cas d’autodéfense classique ? Oppenheimer en doute et découvre des zones troubles.

Pendant ce temps, son collègue Billhardt disparaît en pleine enquête sur la mort d’un pickpocket retrouvé avec d’étranges documents sur lui. Oppenheimer comprend que les deux crimes sont liés et se retrouve bientôt confronté à un réseau secret d’exfiltration d’anciens nazis vers l’Argentine. Encerclé par les traîtres jusque dans les rangs de la police, il aura fort à faire pour ne pas sombrer.

Cherche midi

Chris Bohjalian
Les Yeux fermés

Paris, Cherche midi, 2021, 368 p.

La disparition d’Annalee Ahlberg est inquiétante. Atteinte de somnambulisme, ce n’est pas la première fois que cette jeune mère bien sous tous rapports quitte sa maison au milieu de la nuit. Mais cette fois, elle n’est pas revenue. Lorsqu’on retrouve la chemise de nuit d’Annalee près d’une rivière, son mari Warren et ses deux filles se préparent au pire. Très vite cependant, des questions surgissent. Pourquoi n’était-elle atteinte de ses fameuses crises de somnambulisme que lorsque son mari était absent ? Où est le corps ? Si la vie d’Annalee semble soudain plus complexe et mystérieuse qu’au premier abord, il apparaît bientôt que les autres membres de la famille ont eux aussi des secrets et beaucoup de choses à se reprocher…

Steve Berry
La Conspiration de l'ombre

Paris, Cherche midi, 2021,

Après Les Saintes Reliques, le retour de Cotton Malone sur les traces des secrets nazis. Strasbourg, août 1944 : Martin Borman, conseiller spécial d’Hitler, réunit les plus grands industriels et financiers allemands. La guerre est perdue pour les nazis, il est urgent d’organiser la fuite et la dissimulation des capitaux avant que ceux-ci ne tombent dans les mains des Alliés. Berlin, 30 avril 1945 : enfermés dans le bunker depuis dix jours, Adolf Hitler et Eva Braun se donnent la mort. Biélorussie, 2021 : Cotton Malone entre en possession d’un dossier confidentiel au contenu explosif, issu des services secrets soviétiques. Si les informations qu’il contient sont avérées, c’est toute l’histoire de l’Europe depuis 1945 qu’il faut réécrire. Que s’est-il vraiment passé dans le bunker le 30 avril 1945 ? Adolph Hitler et Eva Braun y ont-ils bien trouvé la mort ? Et qu’est devenu Martin Borman, dont le cadavre n’a jamais été formellement identifié ? Autant de questions auxquelles Cotton, sur les traces de l’or nazi, va devoir répondre au péril de sa vie.

Matin calme

Park Eun-Woo
Le Procès des otages

Matin calme, 2021, 310 p.

De jeunes gens riches sont conviés à une fête dans une résidence luxueuse d’un quartier chic, sur les monts qui surplombent Séoul. Chacun en entrant est prié de choisir un masque : tel devient l’Ours, tel le Renard, tel autre Tom Cruise ou Pikachu. Buffet fin, alcools chers, drogues diverses. Des couples s’improvisent dans les chambres à l’étage lorsque soudain un coup de feu éclate et l’un des convives s’effondre, abattu à bout portant. Tout bascule une première fois : les invités sont séquestrés. Une rançon exigée en diamants est rapidement rassemblée par les familles des otages. Au fur et à mesure des tractations, les libérations se succèdent. Jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’un groupe de sept personnes retenues. La prise d’otage prend une autre tournure quand le ravisseur annonce que les derniers otages vont être jugés pour leur implication dans un crime impuni, le viol et l’assassinat d’une jeune fille, neuf ans plus tôt.

Plon

Agnès Laurent
Rendors-toi, tout va bien

Paris, Plon, 2021,

Une femme dans une voiture délabrée. Une autoroute, un jour de grand départ. Et soudain, l’accident. Qui est cette victime de la route ce soir du mois de juin ? Épouse, mère, femme ordinaire ? Qu’a-t-elle fait durant les heures qui ont précédé le choc ? Pourquoi son mari a-t-il été arrêté un peu plus tôt ? Tour à tour, les personnages qui l’ont croisée au cours de cette journée racontent ce qu’ils savent d’elle ou ce qu’ils en imaginent. Depuis sa cellule de garde à vue, son mari quant à lui cherche à comprendre. Comment n’a-t-il pas vu, pas été au-delà des « rendors-toi, tout va bien » de sa femme chaque nuit où elle s’enfermait dans leur salle de bain silencieuse et perclus de douleurs ? Tous poursuivent le même questionnement : que sait-on de ces vies que l’on frôle ? Que sait-on de nos proches ?

Presses de la cité

Mélanie Gokding
Petites Créatures

Paris, Presses de la cité, 2021, 379 p.

Lorsque la fragile Lauren Tranter met au monde des jumeaux, elle se sent coupable de ne pas éprouver immédiatement pour eux cet amour viscéral qu’on attend d’une mère. Mais quand ce sentiment arrive enfin, il dévaste tout sur son passage. Un incident à la maternité va la bouleverser encore davantage : au milieu de la nuit, elle est attaquée par une femme effrayante qui menace d’échanger ses enfants contre les siens. Quand, quelques jours plus tard, les bébés disparaissent, c’est l’enquêtrice Jo Harper qui les retrouve sains et saufs. Mais la jeune maman, d’abord euphorique, est bientôt persuadée que ses jumeaux ont été remplacés par des créatures démoniaques. Alors que sa hiérarchie la somme de classer l’affaire, Jo, hantée par un passé douloureux, s’obstine…

Seuil

Thomas Fecchio
L’Heure des chiens

Paris, Seuil, 2021, 384 p.

En l’espace d’un week-end, le quotidien de la ville de Soissons sombre dans le chaos. Les tombes musulmanes de la nécropole dédiée aux soldats de 14-18 sont atrocement profanées et de l’autre côté de la ville, Julia, en convalescence à la suite d’un accident traumatisant, trouve une main sauvagement coupée sur les berges de l’Aisne. L’adjudant Gomulka, gendarme désabusé et proche de la retraite, se voit confier ces deux enquêtes.

Jonathan Kellerman
Heartbreak Hotel

Paris, Seuil, 2021, 316 p.

Qui a voulu la peau de Thalia Mars, une comptable fortunée centenaire à la retraite retrouvée assassinée dans un hôtel de luxe ?

Quelques jours auparavant, elle avait sollicité Alex Delaware pour en apprendre plus sur les profils de psychopathes. Puis les victimes s’enchaînent aiguillant le célèbre psychiatre et son fidèle acolyte Milo Sturgis sur la jeunesse interlope de la retraitée, oscillant entre une police corrompue et un baron de la pègre dans les années 1950. Au milieu de cet imbroglio, la disparition d’un diamant de 47 carats.

Cette jeunesse sulfureuse lui aurait-elle été fatale ?

Sonatine

Casey Cep
Les Heures furieuses

Paris, Sonatine, 2021, 400 p.

Sur les traces du manuscrit perdu de Harper Lee. Années 1970. Alabama. Le révérend Willie Maxwell est accusé de cinq meurtres. Avec l’aide de Tom Radney, avocat hors pair, il parvient à échapper à la justice… avant d’être abattu lors des funérailles de sa dernière victime présumée. En dépit des centaines de témoins présents, Robert Burns, son assassin, est acquitté – grâce, une nouvelle fois, à Tom Radney. Dans la salle d’audience, une femme passionnée par l’affaire est venue de New York pour suivre les débats. Son nom : Harper Lee. Dix-sept ans après Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, elle trouve dans cette histoire tous les ingrédients pour écrire enfin son deuxième livre et rivaliser avec De sang-froid de son ami Truman Capote. Un an d’enquête dans la région, puis un an chez elle à travailler à sa propre version des faits, pour finalement aboutir à un manuscrit que personne ne retrouvera jamais. Casey Cep nous offre ici le portrait bouleversant de l’un des plus grands écrivains de son pays, en guerre contre le succès, en proie aux affres de la création. Mais Les Heures furieuses est aussi la chronique, sur fond de meurtres sanglants et de politique raciale inique, d’un Sud encore hanté par ses vieux démons.