Livres reçus: septembre 2018

Belfond

Harlan Coben
Par accident

Paris, Belfond (Noir), 2018, 357 p.

« Il y a quinze ans, la vie de Nap Dumas a basculé : dernière année de lycée, son frère jumeau et la petite amie de celui-ci ont été retrouvés morts sur la voie ferrée. Double suicide d’amoureux? Nap n’y jamais cru.

Désormais flic, Nap voit ressurgir le passé : Rex, leur ami d’enfance, vient d’être sauvagement assassiné. Sur les lieux du crime, les empreintes d’une femme que Nap pensait disparue : Maura, son amour de jeunesse, dont il était sans nouvelles depuis quinze ans. Le choc est total pour le policier. Celle qu’il aimait serait-elle une dangereuse psychopathe? Où est Maura? Et s’il était le prochain sur sa liste?

La vérité est proche. Si proche. Bien plus terrible et dangereuse que tout ce que Nap imagine… »

Hugo

Denis Zott
Maudite!

Paris, Hugo (Thriller), 2018, 420 p.

« Marseille. En face du stade Vélodrome, le dixième étage des Mimisas est en flammes. C’est l’appartement de Tony Beretta, petit dealer mais légende parmi les supporters ultra de l’Ohème.

Une jeune femme, blessée, parvient à s’échapper du brasier. Luce, seize ans, une gueule d’ange, enceinte jusqu’aux yeux, n’est pas partie les mains vides : elle s’est enfuie avec l’argent et la drogue de Tony.

Et l’argent et la drogue, ça attire du monde. Canari, le flic pourri de la BAC. Les hommes de main de Tony. Ceux du Libyen, jeune caïd qui a pour ambition de renverser les anciens, tel le vieux Topin. Et même Yasmina, l’infirmière trop belle pour être innocente, qui veille sur Luce et ses jumeaux.

Impossible, pour Luce, d’espérer se sortir seule de ce piège qu’est devenue sa ville. Mais à qui faire confiance, et comment survivre et protéger ses bébés, quand sa propre mère dit d’elle qu’elle est maudite, et que son ange protecteur pourrait bien s’avérer être un démon ? Pour trouver la lumière, Luce n’aura d’autre choix que de faire face à ses pires cauchemars. »

Linda Leigh

Peter Kirby
Les Justiciers d’Hochelaga

Westmount, Linda Leigh, 2018, 361 p.

« À Hochelaga, des trafiquants de drogues et des prostituées disparaissent, et Luc Vanier soupçonne que la vague d’embourgeoisement qui atteint ce quartier de Montréal est à l’origine de la mort des indésirables. Le commandant de police du quartier, qui ne voit que la diminution du taux de criminalité et l’amélioration de ses perspectives de carrière, ferme les yeux sur les activités d’une milice locale qui étend de plus en plus son influence. Lorsque Vanier est soupçonné de brutalité policière, il se retrouve livré à lui-même. Il se voit menacé de toutes parts, mais poursuit son enquête sur le côté sombre du progrès et tente de découvrir qui contrôle les rues. La police et le gouvernement s’effacent-ils pour permettre à la milice d’imposer l’ordre? La présence d’une milice est-elle le prix à payer lorsque les gouvernements manquent d’argent? »

Toucan

Stéphane Keller
Rouge Parallèle

Paris, Toucan (noir), 2018, 400 p.

« Janvier 1963, la police traque dans tout Paris un ancien officier putchiste, un ex-capitaine du 1er REP qui a rejoint l’OAS et la clandestinité. Ce tireur d’élite, qui n’a pas participé à l’attentat du Petit-Clamart sinon de Gaulle serait un cadavre, suscite bien des convoitises.

Les flics ne sont pas les seuls à suivre ses traces. Un officier américain, rencontré à Saïgon dans les années cinquante, cherche, lui aussi, le fugitif.

Mais il ne veut pas l’arrêter, encore moins le supprimer, non, il voudrait plutôt l’engager. Il a un job à lui proposer. Un travail lucratif mais délicat car la cible est connue, connue du monde entier… »