Livre reçu: Lee Child, La Cible était française


 Couverture

Paris, Calmann-Lévy, 2017, 363 p.

« Émoi dans les services de sécurité du monde : un inconnu vient de tirer sur le président de la République française de Paris, et la balle est américaine. Le sniper a touché l’écran de protection à la distance phénoménale de 1300 mètres. L’avertissement est clair : la prochaine fois, ce sera au G8 que ça se passera. Et Dieu sait combien il y aura de victimes. Mais qui est ce tireur d’élite? Seuls quatre hommes sont capables d’un tel exploit. L’un d’eux, John Kott, est un Américain que Jack Reacher a fait mettre en prison quinze ans plus tôt, et il se trouve que, libéré sous peu, l’homme est introuvable. C’est bien entendu Reacher que l’armée missionne en secret pour mettre la main sur le tireur. Entre Paris et Londres, aux côtés des services spéciaux russes, français et anglais qui jouent chacun leur partition, sa tâche risque de ne pas être simple. »