Livre reçu: James Hayman, Glacé comme la mort


 Couverture

Paris, Archipel (suspense), 2016, 392  p.

« Quand, peu de temps avant Noël, l’inspecteur Mike McCabe, de la police de Portland, découvre le corps nu et congelé de Lainie Goff, il est saisi d’effroi… La ressemblance entre la victime et son ex-épouse est étonnante. Et, dans sa bouche, un morceau de papier sur lequel est inscrit cette effrayante citation : Tous les pécheurs de mon peuple périront par l’épée… Dès que McCabe apprend qu’il y a eu un témoin du meurtre, il se précipite avec sa partenaire Maggie Savage pour l’interroger. Mais ce témoin – une jeune femme perturbée qui entend des voix – a disparu. S’est-elle enfuie ? Le tueur est-il à ses trousses ? Car ce dernier n’a pas fini sa croisade meurtrière… »