Livre reçu: Donna Leon, Minuit sur le canal San Boldo


 Couverture

Paris, Calmann-Lévy (Noir), 2017, 339 p.

« Au cœur de la nuit vénitienne, une adolescente chute du pont San Boldo dans un canal. Incapable de nager, Manuela est sur le point de se noyer quand un passant la sauve. Mais elle n’en sort pas indemne, souffrant de dommages cérébraux irréversibles qui la condamnent à garder à tout jamais l’esprit d’une enfant. Quinze ans plus tard, à l’occasion d’un gala de charité, Brunetti rencontre la comtesse Lando-Continui, une riche mécène, qui s’avère être la grand-mère de Manuela et qui lui demande d’enquêter sur le drame. Elle est convaincue qu’il ne s’agit par d’un simple accident. Le commissaire hésite car si c’était un crime, il y a prescription. Guidé par la curiosité, la compassion et la volonté d’aider une dame âgée minée par la culpabilité, et accessoirement la meilleure amie de sa belle-mère, Brunetti finit par accepter l’affaire. Un cas qui s’avère rapidement des plus troublants… »