Livre reçu: Christophe Pagnon, Le Ciel renversé


 Couverture

Montreuil-sous-bois, L’Insomniaque, 2017, 142  p.

« Je me souviens qu’à mon départ le ciel était zébré de nuages lumineux et glacés. Un ciel clair de novembre. J’avais quitté la capitale en début de soirée. Je voulais m’éloigner du nombril d’un monde sous perfusion et ne plus entendre les râles de ce corps usé, maintenu en une vie artificielle par des états d’urgence successifs. Je voulais aller réfléchir aux lisières. J’avais besoin de la terreur calme que m’inspire l’océan pour faire naître en moi une histoire… »