Livres reçus: septembre 2017

City

Christine Drews
Tu ne m’échapperas pas

Bernay, City (Thriller), 2017, 317 p.

« À la tombée de la nuit, dans le parc d’une petite ville, un promeneur découvre le cadavre d’une femme. Elle baigne dans son sang, éviscérée. L’enquêtrice Charlotte Schneidmann découvre que la victime est une prostituée et qu’elle venait d’avorter. Vengeance d’un client qu’elle aurait voulu faire chanter? Crime d’un souteneur? Les indices sont minces et la police se retrouve dans une impasse. Jusqu’au moment où un deuxième meurtre est commis. Aucun doute : un prédateur hante la ville. L’enquêtrice s’enfonce de plus en plus profondément dans les brumes de la noirceur humaine quand elle découvre qu’une affaire presque similaire avait déjà fait les gros titres quarante ans plus tôt. Le meurtrier avait été arrêté et il est mort en prison… Et si, malgré tout, les deux affaires étaient liée par le même sombre secret? »

Druide

Collectif
Crimes au musée

Montréal, Druide (Reliefs), 2017, 352 p.

« Peut-on imaginer des crimes dans ces lieux de culture, d’histoire, d’art et de conservation que sont les musées? Absolument! En réunissant des auteures de part et d’autre de l’Atlantique, après Crimes à la librairie et Crimes à la bibliothèque, Richard Migneault offre un tour d’horizon du polar au féminin, à la fois délicieux et déstabilisant. Barbara Abel, Claire Cooke, Ingrid Desjours, Marie-Chantale Gariépy, Ariane Gélinas, Karine Giebel, Nathalie Hug, Catherine Lafrance, Claudia Larochelle, Martine Latulippe, Geneviève Lefebvre, Stéphanie de Mecquenem, Florence Meney, Andrée A. Michaud, Elena Placentini, Dominique Sylvain, Danielle Thiéry, Marie Vindy. Les dix-huit écrivaines réunies ici relèvent haut la main le défi de s’approprier ces lieux où le calme règne et en font, chacune à sa façon, la scène d’un crime. Elles dénaturent ce monde tous les imaginaires en transformant les œuvres qui s’y trouvent en témoins de la violence, de l’horrible et du machiavélique. Crimes d’honneur, meurtres passionnels, vengeance, copie meurtrière d’une œuvre d’art. Qu’on soit simples visiteurs, touristes ou gangsters aux mains rougies par le sang, tous les coups sont permis! »

Libre Expression

Hervé Gagnon
Chemin de Croix (une enquête de Patrick Kelly)

Montréal, Libre Expression (noire), 2017, 376 p.

« Détective privé sans ambition, Patrick Kelly est satisfait de faire tourner sa modeste agence avec des maris volages, de petites fraudes banales, des pères mauvais payeurs… Tant qu’il a sa fille à garde-partager, ses chansons de blues à écouter, ses guitares à maltraiter et ses whiskies à échantillonner, en gros, la vie est correcte. Tout bascule le jour où une jeune religieuse lui confie l’étrange mission de récupérer un vieux crucifix volé ayant servi à invoquer le diable. Le détective se trouve confronté à des satanistes qui entraînent des adolescentes dans des rites noirs. Parallèlement, les corps écorchés se multiplient dans des églises de Montréal et la police en a plein les bras. »

Lulu.com

Max Philippe Morel
Robertsau Blues

Lulu.com, 2017, 142 p.

« La fac. Un syndicat étudiant très à droite. Des amours contrariées. Un revolver. La solitude. Un étudiant un peu perdu… Un meurtre. Inexpliqué. Car inexplicable? »