Polars et Jazz (Revue Alibis 21)

Polars & Jazz: Bibliographie

La bibliographie « Polars & Jazz » recense des romans policiers en français et en anglais, par ordre alphabétique d’auteurs, dans lesquels le jazz, sous ses formes les plus connues (blues, big bands, swing, classique, free-jazz, etc.), ainsi que ses musiciens, sont représentés. Un bref commentaire explique pourquoi le titre a été retenu. Le rap et le rock sont exclus. Ceci est une première esquisse. Vous êtes invités à me soumettre des titres qui pourraient compléter cette liste. Le titre et l’auteur sont suffisants, mais prenez soin de préciser pourquoi le livre est éligible, quel rapport il entretient avec la musique de jazz.

Note : Cette bibliographie est une version augmentée de celle parue dans Alibis 21, hiver 2007.

ATKINS, Ace
Crossroad Blues : A Nick Travers Mystery
New York, St. Martin’s Press, 1998.
Série Nick Travers T.1 : spécialiste et professeur de blues, joueur d’harmonica.

ATKINS, Ace
Leavin’ Trunk Blues : A Nick Travers Mystery
New York, Thomas Dunne Books, 2000.
Série Nick Travers T.2.

ATKINS, Ace
Blues Bar
Paris, Le Masque, 2005, 402 p.
Éd. or. : Dark End of the Street : A Nick Travers Mystery, 2002.
Série Nick Travers T.3 : il enquête sur la disparition du plus grand chanteur de soul de sa génération. Nombreuses références au jazz.

ATKINS, Ace
Dirty South Rap
Paris, Le Masque, 2006, 378 pages.
Éd. or. : Dirty South : A Nick Travers Mystery, 2004.
Série Nick Travers T.4 : le spécialiste du blues aux prises avec un caïd du rap.

AUGUST, Thom
Nine Fingers
New York, Leisure Books, 2008.
Les membres d’un jazz band de Chicago sont la cible d’un tueur baptisé le Nettoyeur. Un des membres du groupe fréquente une princesse de la Mafia.

BAKER, Jr. Ledru
Arnaq’blues
Paris, Gallimard (Série Noire 359), 1957.
Éd. or. : The Cheaters, 1952.
Le personnage central est Jack Griffith, un jazzman impliqué malgré lui dans une sale affaire.

BANKS, Olivier
Le Cadre d’ébène
Paris, Librairie des Champs-Élysées (Le Masque 1669), 1982.
Éd. or. : The Rembrandt Panel, 1980.
On y trouve un indice sonore admirablement utilisé d’après un disque de Benny Goodman et du batteur Gene Krupa : « Sing, Sing, Sing ».

BERGERON, Michel
L’Homme de neige
Chicoutimi, JCL (Plume saguenéenne), 2006, 158 pages.
La narratrice de ce petit polar tordu, au suspense pervers, est une chanteuse et une trompettiste de jazz renommée.

BERNHARDT, William
Extreme Justice
New York, Ballantine, 1998.
Le héros, Ben Kincaid, un ex-avocat général, qui est devenu un pianiste de jazz, enquête sur la mort d’une chanteuse.

BLECHTA, Rick
A Case of You
Toronto, RendeVous Press, (RendezVous Crime), 2008.
Andy Curran est batteur dans un trio de jazz. Les ennuis commencent quand la nouvelle chanteuse qui a envoûté tout le monde est engagée par le groupe.

BLOCH, Robert
Le Temps mort
Verviers, André Gérard (Marabout 283), 1961.
Éd. or. : The Dead Beat, 1960.
Larry Fox, le personnage principal de ce récit à suspense, est pianiste de jazz dans un club. Il est mêlé à une affaire d’extorsion et de vengeance.

BORNEMAN, Ernest
Trémolo
Paris, Gallimard (Blême 16), 1950.
Éd. or. : Tremolo, 1948.
Ce roman a pour héros un cinglé de jazz, joueur amateur de clarinette, qui participe à des jam-sessions. « Un roman que tout amateur de jazz doit avoir lu. »

BOUJUT, Michel
Souffler n’est pas jouer
Paris, Rivages (Rivages/Noir), 2000, 150 pages.
Louis Armstrong est le héros de ce polar où l’on croise Joséphine Baker, Robert Desnos, Henry Miller, Boris Vian ou Georges Simenon.

BRALY, Malcolm
La Neige était noire
Paris, Gallimard (Série Noire 937), 1965, 185 pages.
Éd. or. : Shake Him Till He Rattles, 1963.
Un flic sadique traque le jazzman Lee Gabinesse.

BROWN, Carter
Homicide Blues
Paris, Gallimard (Série Noire 1031), 1966.
Éd. or. : The Ever Loving Blues, 1961. Version révisée de Death of a Doll, 1956.
Série Danny Boyd, privé new-yorkais. Le héros rencontre un trompettiste de jazz, Muscat Mullins, qui est le personnage le plus intéressant de ce roman.

BUIN, Yves
Kapitza
Paris, Rivages (Rivages/Noir 320), 1999, 352 pages.
L’auteur est connu des amateurs de jazz. Série Sandeman : l’auteur développe les aventures de son héros, avec un raffinement mélodique de la phrase et un tempo d’enfer dans l’improvisation narrative.

BUIN, Yves
Borggi
Paris, Rivages (Rivages/Noir 373), 2000, 322 pages.
Série Sandeman : autre variation jazzy sur le thème de l’espionnage.

BURKE, James Lee
Dernier Tramway pour les Champs-Élysées
Paris, Rivages, (Thriller), 2008,
Ed. or. : Last Car to Elysian Fields, 2003.
A la Nouvelle-Orléans Dave Robicheaux veut faire la lumière sur la disparition tragique de  Junior Crudup, un bluesman de génie incarcéré à Angola dans les années trente.

CARPENTER, J. D.
74 Miles Away (A Campbell Young Mystery)
Toronto, Dundurn Group (Castle Street Mystery), 2006.
Dans cette deuxième enquête, Campbell Young tente de résoudre le mystère entourant l’assassinat d’un jeune joueur de jazz dans les bas-fonds de New York et dans les Caraïbes.

CARRESE, Philippe
Une belle histoire d’amour
Paris, Fleuve Noir, 2003.
Confessions  étonnantes d’un musicien de jazz

CARTER, Charlotte
Rhode Island Red
New York, Serpent’s Tail, 1997.
Première aventure de Nanette Hayes, fan de jazz, qui doit résoudre le mystère du Rhode Island Red.

CARTER, Charlotte
Coq au vin
New York, Mysterious Press, 1999.
2e aventure de Nanette Hayes : à Paris, où elle recherche une tante disparue, elle reçoit l’aide d’un violoniste de jazz expatrié.

CARTER, Charlotte
À la baguette
Paris, Bourgois, 2000, 225 pages.
Éd. or. : Drumsticks : A Nanette Hayes Mystery, New York, Mysterious Press, 2000, 213 pages.
3e enquête de Nanette Hayes, adepte du jazz, qui gagne sa vie en jouant du saxo dans la rue.

COGGINS, Mark
The Immortal Game
Berkley (CA), Poltroon Press, 1999.
Rééd. : Madison, Beak House Books, 2006, 320 pages.
Riordan, le personnage principal est joueur de basse dans une boîte de San Francisco. Ses préférences vont au jazz des années trente à cinquante.

COHEN, Didier
Rhapsodie en jaune
Paris, Gallimard (Série Noire 1960), 1984, 242 pages.
Une boîte de jazz de Montmartre, le Music Lover, est le théâtre d’une tuerie. L’un des personnages est un saxophoniste noir. Thème musical : Morituri.

CONSTANTIN-WEYER, Maurice
Sous le signe du vampire
Paris, L’Élan, 1947.
Récit new-yorkais avec allusions au jazz.

CORRE, Gilles
Saxo Solo
Paris, Baleine (Instantanés de polar), 2000, 163 pages.
« Le jazz, musique de l’impro, colle avec le personnage de Max Ripoll qui décide brutalement d’improviser sa vie. » (Gilles Corre, Références musicales).

COUTURIAU, Paul
Blues pour Mary Jane
Paris, Du Rocher, 1980, 157 pages.
Dans ce polar, placé sous l’influence du jazz (le titre est emprunté à un morceau de Stan Getz, Blues for Mary Jane), le récit commence le jour du décès de Stan Getz et met en scène Jason Nash, un ex-flic reconverti en saxophoniste ténor.

COXE, George Harmon
The Lady is Afraid
New York, Knopf, 1940.

DAHL, Arne
Misterioso
Paris, Seuil, (Policiers), 2008.
Ed. or. Misterioso, 1999
Misterioso,  un morceau de jazz célèbre de Thelonious Monk enregistré sur cassette est le fil conducteur de ce polar dont l’action se passe à Stockholm.

DEAVER, Jeffery
New York City Blues
Paris, L’Archipel, 2004, 346 pages.
Éd. or. : Mistress of Justice, Doubleday, 1992.
Tracy Lockwood mène une double vie : elle travaille dans un cabinet d’avocats le jour, et la nuit elle joue du piano (jazz). La musique joue ici un rôle très accessoire.

DELANEY, Mark
Growler’s Horn (Misfits Inc. no. 3)
Atlanta (GA), Peachtree, 2000, 232 pages.
Le vol d’une clarinette et la disparition d’un orchestre de jazz sont au cœur de l’intrigue.

DORN, Dominique
Solo
Paris, Ditis (La Chouette 206), 1961.

DRENNEN, Raymond
Sur un air de trompette
Paris, Fayard, 1958.

DUCKER, Bruce
Bloodlines
Sag Harbor (NY), Permanent Press, 2000, 264 pages.
Peter Steinmuller, un pianiste de jazz, se lance sur les traces de son grand-père mort dans des circonstances mystérieuses. Nombreuses références au jazz.

EISLER, Barry
La Chute de John R.
Paris, Belfond, 2003, 308 pages. Rééd. : Pocket (Trhiller), 2005, 391 pages.
À Tokyo, l’univers du tueur à gages John Rain bascule quand il rencontre Miori, une jeune pianiste de jazz pleine de charme et d’avenir.

EMERY, Anne
Barrington Street Blues : A Mystery
Toronto, ECW Press, 2008.
Polar dont l’action se passe dans les quartiers chauds (Barrington Street)  et les boites de jazz de Halifax.

ESTLEMAN, Loren D.
Lady Yesterday
New York, Houghton Mifflin, 1987, 224 pages.
À Détroit, Amos Walker doit retrouver le père naturel d’une vieille amie. Le père a connu un certain succès comme tromboniste de jazz dans les années cinquante. Walker est coincé entre les vieux musiciens nostalgiques du passé et les immigrants mafieux modernes.

FARMER, Jerrilyn
Perfect Sax : A Madeline Bean Novel
New York, William Morrow, 2004, 304 pages.
Madeline Bean prépare une soirée de ball jazz, mais quelqu’un a volé le saxo d’argent de 100 000 $ vendu lors des enchères de charité.

FITZHUGH, Bill
Highway 61 Resurfaced
New York, William Morrow, 2005, 368 pages.
Deuxième enquête du privé Rick Shannon qui doit retrouver un producteur de blues dans le delta du Mississipi.

FLEMING, Kathleen Ann
The Jazz Age Murders
Berkeley, Creative Arts Book Company, 1999, 180 pages.
L’action de ce polar se déroule en grande partie dans une boîte de jazz de Chicago dans les années vingt (dans la période surnommée The Jazz Age).

FOREST, Andy J.
Lettre de l’enfer
Paris, Gallimard (La noire), 2002, 265 pages.
Éd. or. : Letter from Hell, Edizioni Pendragon, 1999, 190 pages.
Tués lors d’un attentat à la bombe, les cinq membres d’un groupe de jazzmen se retrouvent dans une boîte de l’enfer, le Blues Club du Diable. Ils sont condamnés à jouer éternellement.

FREWIN, Anthony
London Blues
Paris, Serpent à plumes (Serpent noir), 1999, 360 pages.
Tim Purdom, un des personnages importants, est un grand amateur de jazz.

FULMER, David
Courir après le diable
Paris, Rivages, (Thriller), 2008.
Ed. or. : Chasing the Devil’s Tail : A Mystery of Storyville, New Orleans, Scottsdale (AZ), Poisoned Pen Press, 2001.
Série Valentin St. Cyr, un détective créole. La Nouvelle-Orléans au tournant du 20e siècle. Un récit dans lequel apparaissent « King » Buddy Bolden et  Ferdinand LeMenthe alias Jerry Roll Morton.

FULMER, David
Jass : A Valentin St. Cyr Mystery
New York, Harcourt, 2001
À la Nouvelle-Orléans, Valentin St. Cyr traque un tueur qui s’attaque aux musiciens de jazz. Caméos de musiciens connus, dont Louis Armstrong.

GLATZER, Hal
Too Dead to Swing : A Katy Green Mystery
McKinleyville (CA), Perseverance Press John Daniel & Company, 2002, 240 pages.
Série Katy Green (T.1), violoniste dans un band de swing.

GLATZER, Hal
A Fugue in Hell’s Kitchen : A Katy Green Mystery
McKinleyville (CA), Perseverance Press John Daniel & Company, 2004, 240 pages.
Série Katy Green (T.2), violoniste dans un band de swing.

GLATZER, Hal
The Last Full Measure : A Katy Green Mystery
McKinleyville (CA), Perseverance Press John Daniel & Company, 2006, 289 pages.
Série Katy Green (T.3).

GOSLING, Paula
Loser’s Blues
Book Club Associates, 1980.
Éd. américaine : Solo Blues, New York, Coward McCann & Geoghegan, 1982.
Johnny Cosatelli, un pianiste concertiste devenu musicien de jazz, est soupçonné de meurtre.

HAM, Lorie
Murder in Four Part Harmony
Frederick (MD), America House Book Publishers, 2000, 232 pages.
Série Alexandra Walters (T.1), chanteuse de gospel (l’auteure est une chanteuse de gospel).

HAM, Lorie
The Trouble with Tenors
Frederick (MD), America House Book Publishers, 2001, 224 pages.
Série Alexandra Walters (T.2), chanteuse de gospel.

HAMILL, Pete
Le Joyau désastreux
Paris, Gallimard (Série Noire 1746), 1979.
Éd. or. : The Deadly Piece, Bantam USA, 1979, 192 pages.
Truffé de notations personnelles, ce roman noir est un hommage discret à Sonny Rollins, Miles Davis et Clifford Brown.

HARVEY, John
Les Années perdues
Paris, Rivages (Rivages/Noir), 1998, 480 pages.
Éd. or. : Wasted Years, New York, Henry Holt & Co., 1993, 339 pages.
L’inspecteur Charlie Resnick a épousé Ruth James, une chanteuse de blues, et ses quatre chats s’appellent Dizzy, Budd, Miles et Pepper.

HARVEY, John
Couleur franche
Paris, Rivages (Rivages/Noir), 2004, 338 pages.
Éd. or. : In a True Light, William Heinemann, 2001.
Peinture sensible et réaliste des milieux de l’art du jazz, par un auteur mordu de cette musique.

HELMS, Richard
Wet Debt
Sun Prairie (WI), Back Alley Books, 2003.
La Nouvelle-Orléans, dans les années trente. Roman noir dont le personnage principal est Pat Gallegher, un corniste de jazz cool et détective amateur.

HENTOFF, Nat
Le Diable et son jazz
Paris, Gallimard (Série Noire), 1983, 249 pages.
Éd. or. : Blues for Charlie Darwin, William Morrow, 1982, 203 pages.
Noah Green, qui enquête dans Greenwich Village, est un passionné de jazz. Nat Henthoff compte parmi les plus grands spécialistes du jazz.

HENTOFF, Nat
La Police des polices
Paris, Gallimard (Série Noire 2070), 1986, 288 pages.
Éd. or. : The Man from Internal Affairs, Mysterious Press, 1985.
Série Noah Green, un flic passionné de jazz.

HIMES, Chester
La Reine des pommes
Paris, Gallimard (Série Noire 419), 1958.
Éd. or. : A Rage in Harlem, 1957.
Cycle de Harlem, série Cercueil & Fossoyeur. Préfiguration du polar contemporain nourri au jazz : paroles de blues, rythmes syncopés ponctuent l’action.

HOLDEN, Craig
Lady jazz
Paris, Rivages (Thriller), 2004, 338 pages.
Éd. or. : The Jazz Bird, New York, Simon & Schuster, 2001, 320 pages.
« À travers le récit haletant d’un procès, ce sont les mythiques années vingt, l’époque d’Al Capone et de la prohibition, des speakeasies et de leurs orchestres de jazz que l’auteur fait revivre. »

HOLMES, Rupert
Swing
Paris, Rivages (Thriller), 2006, 350 pages.
Éd. or. : Swing : A Mystery, New York, Random House, 2005.
San Francisco, à l’époque des Big Bands, dans les années quarante. Le héros, Ray Sherwood, fait des arrangements pour certains orchestres. Livré avec un CD de musique de Big Band et de swing.

HUNTER, Evan
Trop tard pour mourir
Paris, France Empire, 1960.
Éd. or. : Second Ending, New York, Simon & Schuster, 1956 et Quarter in H, 1957.
Drogue et jazz font partie de l’environnement des personnages.

JACKSON, Jon A.
Man with an Axe
New York, Atlantic Monthly Press, 1998, 234 pages.
Série Sergent détective Mulheisen (T.7). Lieu de l’action : Détroit. Le roman commence le jour de la disparition simultanée du leader syndical Jimmy Hoffa et du joueur de saxo ténor Tyrone Addison. Vingt ans après, le héros reprend l’enquête dans un polar riche en références au jazz. Le mot « axe » du titre renvoie au saxophone et non à une hache.

JAOUEN, Hervé
Les Chiens du sud
Paris, Denoël (Sueurs froides), 1987, 199 pages.
Un jeune français, grand amateur de jazz, débarque dans une petite ville du Sud des USA pour écouter sa musique favorite. Il tombe en pleine guerre raciale.

JEFFERS, H. Paul
Jazz Gang
Paris, Gallimard (Série Noire), 1982, 275 pages.
Éd. or. : Rubout at the Onyx, Ticknor & Fields, 1981.
Excellente reconstitution du New York des années trente, avec l’Onyx Club où l’on entend Art Tatum, les frères Dorsey, Paul Whiteman, George Gershwin, ou Jack Teagarden.

JOLY, François
Be-bop à Lola
Paris, Gallimard (Série Noire 2180), 1989, 184 pages.
Nombreuses allusions au jazz dans une intrigue où la musique n’a aucun rôle.

JOLY, François
Notes de sang
Paris, La Table Ronde, 1993, 249 pages.
Un ancien groupe terroriste est éliminé lors d’un concert de jazz de Dizzie Gillespie. Passionné par cette forme musicale, François Joly fait partie de l’organisation du festival de jazz de Vienne et anime une émission de radio.

JOLY, François
Les Fans sans balance
Paris, La Branche (Suite noire 9), 2006, 95 pages.
Un saxophone très spécial est au cœur de cette histoire qui se déroule en partie dans les camps de concentration.

KANE, Henry
Le Panier de crabes
Paris, Gallimard (Série Noire 114), 1952.
Éd. or. : Until you’re Dead, 1951.
Un jeune pianiste de jazz assiste à un meurtre dans les toilettes d’un club.

KAPELIAN, Daniel
Coca
Paris, Méréal (Black Process 3), 1999, 156 pages.
Harry, le narrateur de cette histoire riche en érotisme et en aventures exotiques, est un pianiste de jazz.

KARP, Larry
The Ragtime Kid
San Francisco (CA), Poisoned Pen Press, 2006, 276 pages.
L’action se passe à Sédalia (Missouri). Brun Campbell, un jeune pianiste prodige, tente de se faire engager par Scott Joplin qui est soupçonné de meurtre.

KARP, Larry
The King of Ragtime (Ragtime Mysteries)
Scottsdale  (AZ), Poisoned Pen Press, 2008.
Scott Joplin et son élève Martin Niederhoffer sont les principaux suspects dans une affaire de meurtre.

KING, Andy
Alerte au jazz
Paris, Promofida/Sexpense, 1975.

KLAVAN, Andrew
Hunting Down Amanda
New York, William Morrow, 1999.
Un musicien de jazz fait partie des personnages qui cherchent Amanda et une raison de vivre.

KNIGHT, Phyllis
Shattered Rhythms
New York, St. Martin’s Press, 1994, 211 pages.
Série Lil Ritchie, une fan de jazz qui est engagée par le bassiste Ernie West pour retrouver le guitariste de son groupe, André Ledoux. Le Festival de Jazz de Montréal est un élément de l’histoire.

KUSHNIER, Randie
Tokyo Traffic
Winnipeg, R. N. Kushnier, 2005, 227 pages.
Ayant délaissé sa profession d’avocat pour devenir pianiste de jazz, Nick Serensky part pour Tokyo où il découvre l’univers léthal des Yakusas, la contrebande et le meurtre. Édition à compte d’auteur.

LAMAR, Jake
Rendez-vous dans le 18e
Paris, Rivages, (Thriller), 2007, 320 pages.
Ed. or. : Rendezvous Eighteen (American Mysteries in Paris), New York, St. Martin’s Minotaur, 2005.
Un pianiste de jazz est mêlé à une affaire de meurtre et de disparition dans un quartier de Paris.

LEBRUN, Michel
De quoi vous mêlez-vous ?
Paris, Presses de la Cité (Un Mystère), 1961.
Le journaliste Max Bersac enquête sur un musicien de jazz qui veut épouser sa sœur et meurt assassiné.

LUCARELLI, Carlo
Almost blue
Paris, Gallimard (La noire), 2001, 2001 pages.
Éd. or. : Almost Blue, 1997.
Le jazz est présent dans cette histoire de tueur en série se déroulant à Bologne.

MacPHERSON, Rett
Killing Cousins : A Torie Shea Mystery
New York, St. Martin’s Minotaur, 2002.
L’héritage d’une célèbre chanteuse de jazz des années trente est au cœur de l’enquête menée par Torie Shea, détective amateur.

MALDONADO, Pierre
Le Petit flambeur, ou Le blues après minuit
Paris, Denoël (Sueurs froides), 1988, 316 pages.
Le personnage principal, un amateur de jazz classique, traîne son blues dans les bars de la pègre. Récit noir truffé de références musicales.

MALET, Léo
Le Sapin pousse dans les caves
Paris, 10/18 (Grands détectives 1811), 1986.
Éd. or. : Paris, Robert Laffont, 1955. Rééd. : 1977, sous le titre La Nuit de Saint-Germain des Prés.
Une enquête de Nestor Burma, dans les boîtes, sur fond de musique de jazz, avec un cadavre de jazzman américain à la clef.

MALTE, Marcus
Le Doigt d’Horace
Paris, Fleuve Noir (Fleuve Noir 18), 1998, 284 pages.
Polar dont le personnage principal, Mister, est un pianiste de jazz. Le roman est truffé de références musicales.

MALTE, Marcus
Le Lac des singes
Paris, Fleuve Noir (Fleuve Noir 28), 1999.
Mister, parisien et pianiste de jazz, mène une enquête au casino d’Evian-les-Bains.

MANCHETTE, Jean-Patrick
Le Petit bleu de la côte ouest
Paris, Gallimard (Série Noire 1714), 1977.
« Écrit avec un tempo qui ravira sans doute les amateurs de jazz. »

MARIE & JOSEPH
Si t’as peur, jappe
Paris, Gallimard (Série Noire 1980), 1984, 313 pages.
Roman qui raconte les pérégrinations d’un groupe de bluesmen de Bourges aux Cévennes. Dans la veine des récits de Westlake.

MARIE & JOSEPH
Jazz Belle
Paris, Gallimard (Série Noire 2101), 1987, 182 pages.
Personnage féminin = chanteuse de jazz. Tueurs = amateurs de blues. Le fils est un joueur d’harmonica.

MARIE & JOSEPH
Mississippi Delta Blues
Paris, Calmann-Lévy, 1988.
À la fin des années vingt, dans le Sud des États-Unis, un jeune Blanc prend pour modèle le bluesman Blind Lemon Jefferson.

MILLER, Jeffrey
Murder’s Out of Tune
Toronto, ECW Press, 2005, 240 pages.
Un joueur de saxophone âgé est soupçonné du meurtre d’un pianiste et chef de band célèbre. Une enquête du chat Amicus Curiae et de son maître Ted Mariner.

MOODY, Bill
Solo Hand ! : An Evan Horne Mystery
New York, Walker, 1994.
Série Evan Horne (T.1), pianiste de jazz.

MOODY, Bill
Death of a Tenor Man : An Evan Horne Mystery
New York, Walker, 1995.
Série Evan Horne (T.2), pianiste de jazz.

MOODY, Bill
Sound of the Trumpet : An Evan Horne Mystery
New York, Walker, 1997.
Série Evan Horne (T.3), pianiste de jazz.

MOODY, Bill
Bird Lives ! An Evan Horne Mystery
New York, Walker, 1999.
Série Evan Horne (T.4), pianiste de jazz. Les connaissances du héros de la musique de jazz sont un élément clé de l’enquête : on tue des musiciens de jazz qui jouent dans de petites boîtes.

MOODY, Bill
Sur les traces de Chet Baker
Paris, Rivages (Rivages/Noir), 2002, 386 pages.
Éd. or. : Looking for Chet Baker : An Evan Horne Mystery, 2002.
Série Evan Horne (T.5), pianiste de jazz et détective, qui enquête sur la mort tragique de Chet Baker. Exemple parfait du mariage polar/jazz.

MOODY, Bill
Shades of Blue : An Evan Horne Mystery
Scottsdale (AZ), Poisoned Pen Press, 2008.
Étant le seul héritier de son mentor Calvin Hughes, Evan Horne découvre des partitions qui pourraient être des originaux de Miles Davis. Mais d’autres secrets plus noirs restent à découvrir…

MOSLEY, Walter
Le Diable en robe bleue
Paris, Gallimard (Série Noire 2268), 1991, 288 pages.
Éd. or. : Devil in a Blue Dress, New York, W.W. Norton & Company, 1990.
Los Angeles, 1948 : une enquête de Easy Rawlins qui recherche Daphné Monet, une habituée des bars et bastringues noirs. Selon l’auteur, le jazz est le sub-texte de ce roman.

MOSLEY, Walter
La Musique du diable
Paris, Albin Michel (Les grandes traductions), 1997, 322 pages.
Éd. or. : RI’s Dream, New York, W.W. Norton & Company, 1995, 267 pages.
Série Easy Rawlins. À New York, un vieux Noir se sentant condamné veut retrouver l’âme de l’existence, c’est-à-dire le blues. Une jeune Blanche à l’âme écorchée va lui permettre de réaliser cette dernière volonté.

MUNOZ MOLINA, Antonio
L’hiver à Lisbonne
Arles, Actes Sud, 1990. Rééd. : Paris, Seuil (Cadre Vert), 2001, 252 pages.
Éd. or. : El invierno en Lisboa, 1987.
Dans cet hommage au film noir américain et au jazz, l’auteur raconte la vie tumultueuse d’un pianiste de jazz.

NEMOURS, Pierre
Un blues et du sang
Paris, Fleuve Noir, 1975.

NESBIT, Jim
The Octopus in my Head
Tucson (AZ), Dennis Macmillan, 2007, 236 pages.
Un musicien de rock qui veut collaborer avec un batteur de jazz renommé voit sa vie basculer dans un cauchemar de drogues, de meurtres et de… taxidermie.

NOZIÈRE, Jean-Paul
Ma chère Béa
Paris, Gallimard (Série Noire 2398), 1995, 172 pages.
Un des personnages, Benjamin, âgé de douze ans, est un fan de jazz et de romans de la Série Noire.

PADURA, Leonardo Fuentes
Vents de Carême
Paris, Métailié (Bibliothèque hispano-américaine), 2004, 228 pages.
Éd. or. : Ventos de cuaresma, 2001.
Au cours d’une enquête, le Conde tombe amoureux de Karina, une éblouissante saxophoniste, amateure de jazz.

PAGAN, Hugues
L’Étage des morts
Paris, Albin Michel (Spécial policier), 1990, 280 pages.
Musique de blues. L’inspecteur divisionnaire anonyme a le blues « collé à la peau ».

PAGAN, Hugues
Tarif de groupe
Paris, Rivages (Thriller), 1993, 275 pages.
Atmosphère de blues, pour ce roman noir désespéré où le jazz est présent.

PÉAN, Stanley
Zombi Blues
Paris, J’ai Lu (Ténèbres 5202), 1999.
Éd. or. : Montréal, La Courte Échelle, 1996.
Polar fantastique où se mêlent jazz, tontons macoutes, amours maudits, rites vaudous et corps à corps. Le personnage principal est un trompettiste de jazz.

PENTECOST, Hugh
Murder Goes Round and Round
New York, Dodd & Mead, 1987.
Pierre Chambrun enquête sur la mort et la disparition d’un grand du jazz.

PIAZZESE, Santo
La double Vie de M. Laurent
Paris, Fleuve Noir (Noirs), 2002, 327 pages.
Éd. or. : La doppia vita di M. Laurent, 1998.
« C’est le jazz qui rythme cette savoureuse aventure d’un détective marginal. »

PINES, Paul
L’Ange du jazz
Paris, Du Rocher (Maîtres de la littérature policière), 1985, 302 pages. Rééd. en 1998.
Éd. or. : The Tin Angel, 1982.
Ce roman est basé sur l’expérience personnelle de l’auteur qui fut copropriétaire du Tin Palace, une boite de jazz de New York, située dans l’East Village, et qui fut ouverte de 1970 à 1975.

PRONZINI, Bill
Mercredi des cendres
Paris, Fleuve Noir (Engrenage International 129), 1985.
Éd. or. : Masques, New York, 1981.
Suspense : jazz et vodka, vaudou, carnaval et violence à la Nouvelle-Orléans.

PRONZINI, Bill
Blue Lonesome
New York, Walker & Company, 1995, 207 pages.
L’auteur se sert de l’univers du jazz (souvent évoqué) pour faire des comparaisons avec la solitude des protagonistes.

RAYNAL, Patrick
En cherchant Sam
Paris, Flammarion (Gulliver), 1998, 275 pages.
Le blues et les boîtes de jazz de la Nouvelle-Orléans sont très présents ce road novel déguisé en polar.

RECORD, Simon
Gigolo Jazz
Paris, Fleuve Noir (Spécial Police 1985), 1986.
Faux titre : chaque chapitre annonce une forme musicale différente : gigolo jazz, gigolo rumba, gigolo gigue, etc.

ROSE, M. J.
The Halo Effect
Don Mills (Ontario), MIRA Books, 2004, 304 pages.
Originaire de la Nouvelle-Orléans, le détective Noah Jordain est aussi un pianiste de jazz.

SADOUL, Jacques
Docteur Jazz
Paris, Presses de la Renaissance, 1988. Rééd. : J’ai Lu Polar (3008), 1991, 252 pages.
Dans ce roman, « le blues est à l’honneur parce qu’il court d’une rue à l’autre, mélodie en sous-sol qui rythme chacun des crimes ». Série Carol Evans.

SMITH, Julie
Funérailles à la Nouvelle-Orléans
Paris, J’ai Lu Policier (5109), 1999, 378 pages.
Éd. or. : Jazz Funeral, Fawcett Books, 1993.
Une enquête de Skip Langdon qui enquête sur la mort du directeur d’un festival de jazz. Voyage au cœur de la ville où se produisent de nombreux groupes.

STEWART, Terry
Rhapsodie pour les anges noirs
Morgan, 1952.

TANUGI, Gilbert
Saxo-Faune
Paris, Fleuve Noir (Engrenage), 1982.
Un producteur de disques pense avoir découvert les jazzmen de la décennie et veut produire un album, mais il connaît les pires ennuis. Adapté à l’écran par Ariel Zeitoun sous le titre Saxo (1987).

TANUGI, Gilbert
Les Mains de feu
Paris, Librairie des Champs-Élysées (Le Masque 1685), 1982.
Un joueur de saxophone blanc est accusé de meurtre.

TEMPLE, Lou Jane
The Cornbread Killer : A Heaven Lee Mystery
New York, St. Martin’s, 1999.
Un festival de jazz à Kansas City est la toile de fond de ce polar culinaire mettant en vedette le chef Heaven Lee et ses recettes.

VILLARD, Marc
La Vie d’artiste
Paris, Nouvelles Éditions Oswald (Miroir obscur 55), 1982. Rééd : Paris, Rivaes (Noir), 1993, 158 pages.
Le personnage principal est Phil Siren, un jazzman. « Une balade désenchantée qui retrouve les accents déchirants des blues goodisiens. » (Jacques Baudou).

VILLARD, Marc
Le Roi, sa femme et le petit prince
Paris, Gallimard (Série Noire 2093), 1987, 187 pages.
Une cavale picaresque et tragique où le jazz et le rock reviennent en force.

VILLARD, Marc
La Dame est une traînée
Paris, Gallimard (Série Noire 2171), 1989, 179 pages.
Pour avoir joué Lady is a tramp, Ray Thompson, un saxophoniste, a été écrasé par une rame de métro. Alex Pradal enquête…

VILLARD, Marc
Cœur sombre
Paris, Rivages (Rivages/Noir 283), 1997, 119 pages.
Ce roman noir, hommage à Billie Holliday et Art Pepper, se déroule dans le monde du jazz, un thème constitutif de l’œuvre de Marc Villard et met en scène Diana, une pianiste de jazz et Alex, une guitariste.

VILLARD, Marc
La Guitare de Bo Diddley
Paris, Rivages (Rivages/Noir 471), 2003, 150 pages.
Une guitare de blues volée se révèle la source de bien des ennuis. Nombreuses références musicales. Personnages musiciens.

VILLARD, Marc
Petite mort sortie Rambuteau
Paris, Autrement (Noir urbain), 2004, 64 pages.
Paris, quartier des Halles : un récit noir qui mélange polar, jazz, histoire d’amour et flics ripoux.

WAINWRIGHT, John
Do Nothin’Till You Hear from Me
London, MacMillan, 1977, 224 pages.
« Lucky » Luckhurst, narrateur et joueur de basse, dirige un groupe de dix musiciens et rêve de monter un big band à la Glenn Miller. Le jazz est omniprésent dans ce polar.

WAINWRIGHT, John
Au maléfice du doute
Paris, Gallimard (Série Noire 2040), 1986.
Éd. or. : Clouds of Guilt, MacMillan, 1985, 192 pages.
La musique de jazz est une toile de fond dans ce roman noir qui raconte la déchéance d’un banquier devenu voleur.

WESTIN, Jean Eddy
Swing Sisters
New York, Scribner’s, 1991, 576 pages.
Roman noir qui raconte le destin d’un groupe de femmes membres d’un band appelé The Swing Sisters à New York dans les années trente.

ZAY, Dominique
Dingue du swing
Paris, Fleuve Noir (Noire 13), 1989.
Dans ce roman farci de références musicales, Chet, un trompettiste de jazz assiste à un meurtre, ce qui lui attire bien des ennuis.

ANTHOLOGIES

COLLECTIF
Les Treize morts d’Albert Ayler
Paris, Gallimard (Série noire), 1996
Quatorze écrivains, parmi lesquels Bernard Meyet, Jean-Bernard Pouy, Hervé Prudon, Michel Le Bris, Jon A. Jackson, improvisent sur la disparition d’un grand saxophoniste de l’histoire du jazz.

HARVEY, John (dir.)
Bleu noir
Paris, Rivages (Écrits Noirs), 2002, 251 pages. Rééd. : Paris, Rivages Noir, 2005.
Les auteurs publiés dans cette anthologie ont tous un point commun, en dehors du roman noir : ce sont des passionnés de musique. Jazz, blues, rock, country ou gangsta rap, c’est elle qui donne le ton à ces pages. Dix-sept morceaux de choix, autant d’improvisations pleines de mélancolie, de rage, d’amour et d’humour.

RANDISI, Robert J. (ed.)
Murder… And All That Jazz
New York, Signet Books, 2004, 272 pages.
Anthologie thématique avec des textes des auteurs suivants : Craig Holden, John Lutz, Martin Meyers, Max Allan Collins & Matthew V. Clemens, John Harvey, Peter Robinson, Bill Moody, Michael Connelly, Les Roberts, Julie Smith, Ed Gorman, Laura Lippman, Robert J. Randisi.

 

Pour en savoir plus…

ALBERT, Richard N.
An Annotated Bibliography of Jazz Fiction and Jazz Fiction Criticism
Westport (Conn.), Greenwood Press (Bibliographies and Indexes in World Literature 52), 1996, xviii, 136 pages.

BACHER, Christina & Justin HARALD (eds.)
Jazz in Crime. Kalender für Kriminalliteratur 2008
Münster, Daedalus Verlag, 2007, 160 pages.

BOETTCHER, Bonna J.
Music and Musicians in Mystery : A Bibliography, dans Notes, vol. 59, no 4, june 2003, p. 854-860.

BROWN, Kellie D.
An Annotated Bibliography and Reference List of Musical Fiction
Lewiston (N.Y.), Edwin Mellen Press, 2005, 340 pages.

BUTLER, David
Jazz Noir : Listening to Music from Phantom Lady to the Last Seduction
Westport (CT), Praeger, 2002, 256 pages.

COGGINS, Mark
How to Write like a Jazz Bassist, or, If Wishes were Detectives, dans Mystery Readers Journal, vol. 19, no 2, 2003.

COLLECTIF
DOSSIER Jazz & littérature, dans Les Cahiers du jazz 4, 1994.
Avec des articles de Philippe Fréchet, Jacques Réda, Lucien Malson, et al.

COLLECTIF
DOSSIER Jazz & littérature, dans Europe 820-821, août-septembre 1997.
Sous la direction de Lucien Malson. Un dossier en trois parties 1) chroniques et entretiens, 2) recherches sur le sujet à propos d’écrivains, 3) textes inédits d’Alain Gerber, et al.

COLLECTIF
DOSSIER Jazz & littérature, dans Atlantiques : Les Cahiers du centre régional des lettres d’Aquitaine III, automne 1997.
Dossier établi sous la direction de Philippe Méziat.

FRÉCHET, Philippe
Jazz sur livres
Montpellier, Maison du livre et des écrivains, 1991.

FRÉCHET, Philippe
Jazz et littérature
Paris, Presses Universitaires de France, 1994, 96 pages.

GARCIA, Bob
Jazz et polar
Chelles, Laurent Debarre, 2007, 208 pages.

HENSON, Kristin
Beyond the Sound Barrier : The Jazz Controversy in Twentieth-Century American Fiction
New York, Routledge, 2003, vii, 168 pages.

JIMOH, A. Yemisis
Spiritual, Blues, and Jazz People in African American Fiction : Living in Paradox
Knoxville, University of Tennessee Press, 2002, viii, 284 pages.

MOODY, Bill
Writing about Jazz : The Evan Horne Series, dans Mystery Readers Journal, vol. 19, no 2, 2003.

MOUËLLIC, Gilles
Jazz & cinéma : Paroles de cinéastes
Biarritz, Séguier-Archimbaud (Ciné), 2006, 144 pages.

RIFE, David
Jazz Fiction : A History and Comprehensive Reader’s Guide
Lanham (MD), Scarecrow Press (Studies in Jazz 55), 2007, xii, 208 pages.
Le chapitre 7 est intitulé Mystery and Crime.

SALUCE, Jean
Jazz et polar, dans Cahiers pour la littérature populaire 3, 1984, p. 47-48.
Le jazz dans le film policier : très superficiel et axé sur le cinéma.

SPENCER, F. J.
Jazz and the Mystery Story : A Preliminary Note, dans Crime and Detective Stories, vol. 1, no 1, juillet 1985, p. 44-46.

STANFIELD, Peter
Body and Soul : Jazz and Blues in American Film, 1927-1963
Urbana, University of Illinois Press, 2005, 232 pages.

YAFFE, David
Fascinating Rhythm : Reading Jazz in American Writing
Princeton (N.J.), Princeton University Press, 2005, 240 pages.

 

© Norbert Spehner
octobre 2006. Version révisée : janvier 2009.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *