Dossier: Le Corbeau et le Polar

Dossier bibliographique

Exclusif au supplément Internet (Adobe Acrobat, 962Kb) d’Alibis 2, Printemps 2002

Ce bref essai bibliographique portant sur les rapports d’Edgar Allan Poe (et de son univers) avec la littérature policière, à la fois comme père fondateur du genre et comme personnage de fiction, est un supplément à l’article paru dans la revue Alibis, no 2, printemps 2002.

Note : quand les oeuvres citées, romans ou nouvelles, ont été traduites, nous mettons le titre français d’abord, avec le titre original ensuite.

1. Poe est-il le père fondateur de la littérature policière ?

Les récits de ratiocination : Personnage : le Chevalier C. Auguste Dupin

  • « Double Assassinat dans la rue Morgue » (The Murders in the Rue Morgue) :1841
  • « Le Mystère de Marie Roget » (The Mystery of Mary Roget) : 1842
  • « La Lettre volée » (The Purloined Letter) : 1844

Ces récits sont disponibles dans d’innombrables anthologies ou recueils de nouvelles. Parmi les plus récentes, je conseillerais la suivante, à cause de l’important bagage critique et pédagogique qui accompagne le texte des récits :

POE, Edgar Allan, Nouvelles policières, Paris, Hachette, (Classiques Hachette, 62), 1995, 255 pages. Notes explicatives, questionnaires, bilans, documents et parcours thématique établis par Stéphane Guinoiseau.

Pour l’intégrale de l’oeuvre :

POE, Edgar Allan, Contes, essais, poèmes : oeuvres complètes, Paris, Laffont, (Collection Bouquins), 1989, 1620 pages.

2. Les Germains contre-attaquent…

Le mini-roman Das Kaliber (Adolph Müllner) a été publié en Allemagne, treize ans avant le premier récit policier de Poe… On peut le lire en traduction anglaise dans l’anthologie suivante :

TANNERT, Mary W. & Henry KRATZ, Early German and Australian Detective Fiction (An Anthology), Jefferson (N.C.), McFarland & Company, 1999, 244 pages.

[Recueil de six nouvelles traduites de l’allemand et de l’autrichien :

  • « The Caliber » (Adolph Müllner, 1828),
  • « The Dead Man of St. Anne’s Chapel » (Otto Ludwig, 1840),
  • « The Star Tavern » (Adolf Streckfuss, 1870),
  • « The Golden Bullett » (Auguste Groner, 1893),
  • « The Detective » (Maximilan Böttcher, 1899),
  • « The Vault-Break-In » (Balduin Groller, 1909). ]

3. Poe comme personnage de récit policier

AVI, The Man Who Was Poe, New York Orchard Books, 1989, 208 pages. Roman pour jeunes : Poe enquête sur la disparition mystérieuse de la famille d’Edmund, un garçon de douze ans. Cette affaire va inspirer un conte à l’auteur.

BAYARD, Louis, Un oeil bleu pâle, Paris, Le Cherche Midi, (NéO), 2007, 526 pages. Ed. or. : The Pale Blue Eye : A Novel, New York, Harper Collins,2006, 328 pages. Polar historique : le jeune cadet Edgar Allan Poe, qui fréquente West Point, aide un détective à enquêter sur une série de meurtres bizarres.

GRAY, John MacLachlan, Not Quite Dead, New York, St. Martin’s Minotaur, 2007, 295 pages. Charles Dickens qui visite l’Amérique, doit s’allier à Edgar Allan Poe pour règler une délicate affaire criminelle.

HJORTSBERG, William, Nevermore, Paris, Gallimard, (Folio Policier, 172), 2000. Éd. originale, Nevermore, New York, New Atlantic Press, 1994. New York, 1923. Harry Houdini et Conan Doyle enquêtent sur une série de meurtres. À chaque fois, le meurtrier met en scène une nouvelle d’Edgar Allan Poe. Ce dernier apparaît à Sir Conan Doyle sous forme de fantôme.

MADSEN, David, Black Plume : The Suppressed Memoirs of Edgar Allan Poe, New York, Simon & Schuster, 1980. Il s’agit des mémoires fictives d’Edgar Allan Poe telles qu’imaginées par Madsen et rendues dans le style inimitable de Poe.

MARLOWE, Stephen, Octobre solitaire : les derniers jours d’Edgar Allan Poe, Paris, Gallimard, (Collection Folio, 3545), 2001. Éd. originale : The Lighthouse at the End of the World, New York, Dutton, 1995. Étrange roman qui combine le récit policier (Auguste Dupin y joue un rôle), le fantastique, la fantasy et la biographie. Point de départ : en 1849, Poe, qui vient d’arriver à Baltimore, disparaît pendant cinq jours avant d’être trouvé ivre mort. Il mourra quatre jours plus tard…

MEYERS, Manny, The Last Mystery of Edgar Allan Poe, New York, Lippincott, 1978. New York, 1846. Le superintendant Hollis Beckwith fait appel à Edgar Allan Poe pour résoudre une série de crimes par strangulation de jeunes femmes que ce dernier fréquentait.

MOSKOWITZ, Sam, A Man Who Called Himself Poe, New York, Doubleday, 1969. [Anthologie thématique, hommage à Poe.] Rééditée, en 1972, par Sphere (London), sous le titre A Man Called Poe. Au sommaire :

  • Introduction (Sam Moskowitz)
  • « Edgar Allan Poe : A Biography in Brief » (Thomas O. Mabbott)
  • « The Valley of Unrest » (Douglass Sherley)
  • « My Adventure with Edgar Allan Poe » (Julian Hawthorne)
  • « In Which an Author and His Character Are Well Met » (Vincent Starrett)
  • « When it Was Moonlight » (Manly Wade Wellman)
  • « The Man Who Collected Poe » (Robert Bloch)
  • « The Man Who Thought He Was Poe » (Michael Avallone)
  • « Manuscript Found in a Drawer »(Charles Norman)
  • « The Dark Brotherhood » (H.P. Lovecraft & August Derleth)
  • « Castaway » (Edmond Hamilton)
  • « The Lighthouse » (Edgar Allan Poe & Robert Bloch)
  • « The Atlantis » (Peter Prospero)
  • « Edgar Allan Poe » (poème d’Adolphe de Castro)
  • « St. John’s Churchyard » ( poème de Robert H. Barlow)
  • « In a Sequestred Churchyard Where Once Poe Walked » ( poème de H. P. Lovecraft)
  • « Providence : Two Gentlemen Meet at Midnight » (poème d’August Derleth)
  • « Untitled Valentine Poem to Edgar Allan Poe from his Wife Virginia
  • « Baltimore, october 3rd » (poème de Robert A. W. Lowndes).

OLDEN, Marc, Poe Must Die, New York, Charter Books, 1978. Un ex-pugiliste et Edgar Allan Poe s’allient pour contrer les machinations d’un nécromant qui veut dominer le monde. Mélange de récit policier et de roman fantastique.

PEROWNE, Barry, A Singular Conspiracy, Indianapolis, Bobbs-Merill, 1974. Où l’auteur imagine que Poe a fait un voyage à Paris, en 1844 et y a rencontré son traducteur Charles Baudelaire qui a besoin d’aide.

RÉOUVEN, René, La Vérité sur le Rue Morgue, Paris, Flammarion, 2002. Chose étonnante, on se demande comment cet auteur, grand spécialiste des pastiches, n’a pas pensé à Poe plus tôt…

ROSE, Joël, Noir Corbeau, Paris, Anne Carrière, (Roman étranger), 2007, 537 pages. Ed. or. : The Blackest Bird, New York & Toronto, Doubleday, 2007, 465 pages. Polar historique, basé sur la nouvelle « Le Mystère de Marie Roget », de Poe. Edgar Allan Poe est soupçonné du meurtre d’une jeune cigarière, quand il écrit une nouvelle dans laquelle il prétend dénoncer le meurtrier. Par un auteur canadien.

SCHECHTER, Harold, Nevermore, New York, Pocket Books, 1999. Edgar Allan Poe est le narrateur de cette histoire policière originale. Il s’allie à Davy Crocket pour enquêter sur une série de meurtres atroces. Ses aventures deviendront autant de prétextes et de sources d’inspiration pour ses nouvelles.

SCHECHTER, Harold, The Hum Bug, New York, Pocket Books, 2001. Schechter récidive et Poe revient, en 1844, dix ans après la mort tragique de Crockett à Alamo. Poe visite le musée de P.T. Barnum et se retrouve impliqué dans une série de meurtres horribles.

SCHECHTER, Harold, The Mask Of Red Death, New York, Ballantine, 2004, 320 pages. New York, 1845. Un tueur cannibale sème la terreur. Après Davy Crockett, c’est Kit Carson qui donne un coup de main à Edgar Allan Poe pour arrêter le meurtrier (qui pourrait être « Liver Eating Johnson », cette légende de l’Ouest, ce tueur d’Indiens incarné par Robert Redford dans le western « Jeremiah Johnson » ). Décidément, Schechter ne manque pas d’imagination…

SCHECHTER, Harold, The Tell-Tale Corpse : an Edgar Allan Poe Mystery, New York, Ballantine Books, 2006, 336 pages. C’est avec l’aide de Louise May Alcott qu’Edgar Allan Poe va enquêter sur une série de meurtres brutaux au Massachusetts.

SCHORB, E. M., Paradise Square, Rocket eBook, 2000. (livre électronique) Le livre électronique, disponible au site www.thebook-den.com, met en scène Edgar Allan Poe qui enquête à New York sur le meurtre d’une jeune femme. Poe est secondé par l’officier Goodman. Bonne reconstitution des bas-fonds de New York et des activités des gangs de rues.

SILVIS, Randall, On Night’s Shore, New York, St. Martin’s Press/Dunne, 2000. New York, en 1840. Edgar Allan Poe enquête sur le meurtre d’une jeune femme nommée Mary Rogers en compagnie d’un gamin des rues âgé de 10 ans, Augie Dubbins, qui est aussi le narrateur de ce roman.

SILVIS, Randall, Disquiet Heart, New York, St. Martin’s Press, 2002. Quelques années plus tard…Poe et Dubbins se rendent à Pittsburgh où, à la demande du docteur Alfred K. Brunrichter, directeur de la Quintillian Society, ils vont enquêter sur la disparition de plusieurs femmes. Ce roman a été réédité sous le titre Doubly Dead, New York, Leisure Books, 2004, 404 pages.

STEWARD, Barbara & Dwight, Evermore, New York,William Morrow, 1978. Edgar Allan Poe mène une enquête sur le secret des « suicidés » de Mayerling, le pavillon de chasse de la maison royale d’Autriche : le prince héritier Rodolphe et sa maîtresse, la belle Baronne Mary Vetsera (1889).

STEWARD, Barbara & Dwight, The Lincoln Diddle, New York, William Morrow, 1979. Edgar Allan Poe s’allie au poète Walt Whitman pour empêcher l’assassinat du président Lincoln.

TAYLOR, Andrew, The American Boy (A Gothic Tale of Mystery and Imagination), Londres, HarperCollins, Flamingo, 2003, 485 pages. Titre américain: An Uunpardonable Crime. L’action de ce polar historique se passe en Angleterre, en 1819, pendant la jeunesse d’Edgar Allan Poe qui y séjourne avec sa famille d’adoption.

ZAROULIS, Nancy, The Poe Papers : A Story of Bizarre Passion, New York, Putnam, 1977. Inspiré d’un épisode réel de la vie de Poe : sa rencontre et son coup de foudre pour Mrs. Richmond avec laquelle il a correspondu. Un de ses admirateurs s’intéresse d’un peu trop près à leurs lettres…

4. Quand Poe s’aventure en dehors du genre policier

BARGER, Andrew, Coffee with Poe : A Novel of Edgar Allan Poe, Memphis (TN), Bottletree Books, 2003, 207 pages. Roman solidement documenté qui raconte la vie du grand écrivain.

DAVIS, Harriet Ide, Elmira; The Girl Who Loved Edgar Allan Poe, Boston, Houghton Mifflin, 1966, 137 pages. [Roman pour jeunes]

EDWARDS, Anne, Child of Night, New York , Random House, 1975, 174 pages.

HAZELTON, George Cochrane Jr., The Raven; The Love Story, New York, D. Appleton & Company, 1909, vi, 347 pages.

KIRALY, Marie, Madeline : After the Fall of Usher, New York, Berkley Books, 1996. Roman « gothique » dans lequel Poe est contacté par une jeune femme qui recherche sa mère. Sa quête lui fera rencontrer Madeline Usher, qui a survécu à la destruction de sa célèbre maison.

LOFFICIER, Randy et Jean-Marc, Edgar Allan Poe on Mars. The Further Memoirs oc Gullivar Jones, Sherman Oaks (CA), Black Coat Press, 2007, 260 pages. Roman de Fantasy : sur Mars, Poe et Ligea affrontent le Nécroman Roderick Usher, avec l’aide de Gullivar Jones (un héros de roman de SF datant de 1905 et écrit par Edwin Arnold).

MAcGREGOR, Rob, Romancing the Raven, Raton (FL), Beachfront Publishing, 2007, 357 pages. Roman pour « jeunes adultes », mélange de roman historique et de science-fiction.

MAY, John, Poe & Fanny: A Novel, Chapel Hill (NC), Algonquin Books of Chapel Hill, 2004, 419 pages. L’action se situe en 1845. Poe vient de publier The Raven. Il rencontre la poétesse Frances Sargent Osgood avec laquelle il a une liaison passionnée. Le roman reconstitue cette période de la vie de Poe.

METCALF, Paul C., Booth, Highlands , (N.C.), Jargon Society, 1982, 120 pages.

MOORE, Barbara, The Fever Called Living, Garden City (N.J.), Doubleday, 1976, 350 pages.

NEWMAN, Kim, Le Baron rouge sang, Paris, J’ai Lu, (coll. Ténèbres), 1999. Éd. originale : The Bloody Red Baron (Anno Dracula 1918), Londres, Simon & Schuster, 1997. Guerre de 14-18. Dans cette aventure rocambolesque et fantastique, qui fait suite au génial Anno Dracula, Edgar Allan Poe a été ressuscité et va devenir le mémorialiste du Baron von Richthoffen, l’as allemand de la Première Guerre Mondiale. Poe est présenté comme un personnage falot et sans grand intérêt.

O’NEAL, Cothrun, The Very Young Mrs Poe, New York , Crown Publishers, 1956, 247 pages.

SCHOELL, William, Mystery and Terror : The Story of Edgar Allan Poe, Greensboro , Morgan Reynolds, 2004, 182 pages.

WALKER, Brenda, Poe’s Cat, London, Penguin Books, 2000. Roman « littéraire », psychologique, qui s’intéresse à l’étrange relation de Poe avec sa très jeune femme et cousine Virginia. (Elle avait quatroze ans quand il l’a épousée.)

WILLIAMS, Chancellor, The Raven, Philadelphia , Dorrance, 1943, iv, 562 pages.

5. Pastiches des aventures du chevalier C. Auguste Dupin

BRELICH, Mario, L’Oeuvre de trahison, Paris,Gallimard, (Du Monde entier), 1979. Éd. originale : L’opera del tradimento, Milano, Adelphi, 1975. Roman « théologique » dans lequel un Dupin vieillissant s’intéresse au « cas Judas » et propose son interprétation des Évangiles.

DÔLE, Gérard, Les Ogres de Montfaucon : et autres nouvelles, Rennes, Terre de Brume, (Terres mystérieuses), 2004, 243 pages. Recueil de 13 nouvelles sous-titrées : les extraordinaires aventures du chevalier Dupin.

HARRISON, Michael, Le Retour du Chevalier Dupin, Paris, Bourgois, coll. 10/18, no 2083 (Grands détectives), 1990. (avec une introduction d’Ellery Queen). Réédition canadienne récente : Complete Adventures of Chevalier Dupin, Shelburne (Ontario), Battered Silicon Dispatch Box, 2001. Ce recueil, qui regroupe la douzaine de pastiches écrits par l’écrivain britannique Michael Harrison (à partir de mai 1965 dans les pages du Ellery Queen’s Mystery Magazine), commence par une introduction de Richard Lancelyn Green. Un premier recueil de ces nouvelles est paru aux Etats-Unis sous le titre The Exploits of Chevalier Dupin (1968), puis en Angleterre sous le titre Murder in the Rue Royale (édition augmentée, douze nouvelles). Un certain nombre de ces nouvelles ont été traduites en français et ont paru dans les pages de Mystère Magazine (info : Jacques Baudou) :

  • « Le Mystère des documents Fulton », dans Mystère Magazine, no 236 The Mystery of the Fulton Documents, in EQMM, septembre 1965
  • « Le Mystère de la psyché dorée », dans Mystère Magazine, no 246 The Mystery of the Gilded Cheval-Glass, in EQMM, janvier 1967
  • « Les Incendies de la rue St-Honoré », dans Mystères,1986 The Fires in the Rue St-Honoré, in EQMM, novembre 1967
  • « Le Crime de la rue Royale », dans Mystère Magazine, no 270 The Murder in the Rue Royale, dans EQMM, janvier 1968
  • « L’Affaire de la disparition du diplomate », dans Mystère Magazine, no 263 Facts in the Case of the Missing Diplomat, dans EQMM, avril 1968
  • « L’Assassinat de sir Ponsonby Browne », dans Mystère Magazine, no 254 Assassination of sir Ponsonby Browne, in EQMM, septembre 1968
  • « Le Crime de la rue St-André-des-Arts », dans Mystère Magazine, no 279. Murder in the Rue St-André-des-Arts, in EQMM, décembre 1970

HATVARY, George Egon, The Murder of Edgar Allan Poe, New York, Carroll & Graf, 1997. Poe vient de mourir. Sa fiancée, Elmira Shelton, fait appel à Auguste Dupin pour enquêter sur ce qu’elle croit être un meurtre. L’autopsie révèle un empoisonnement à l’arsenic.

PEARL, Matthew, The Poe Shadow : A Novel, New York, Random House, 2006, 384 pages. Auguste Dupin intervient dans une enquête délicate qui concerne la mort mystérieuse d’Edgar Allan Poe, à Baltimore en 1845.

6. L’univers de Poe… dans celui des autres.

AVALLONE, Michael, Dead Game, A Novel of Suspense, New York, Holt, 1954, 207 pages. La découverte d’un journal personnel de Poe mène à une affaire de meurtre.

BURDETT, Charles, The Gambler : The Policeman’s Story, New York, Baker & Scribner, 1948. Ce récit, considéré par les historiens du polar comme étant le premier roman policier américain,est une reconstitution de l’affaire Mary Rogers (jamais vraiment résolu, quoi que prétende Poe…). Le narrateur se base sur les confidences d’un policier.

CARR, John Dickson Carr, Le Chapelier fou, Paris, Le Masque (Intégrale de John Dickson Carr, vol. 1), septembre 1991. Éd. originale : The Mad Hatter Mystery, New York, Harper & Brothers, 1933. Au cours de l’enquête, il est question de la disparition d’un manuscrit d’une grande valeur découvert dans l’ancienne demeure de Poe à Philadelphie : une enquête inconnue du Chevalier Dupin, qui serait la première histoire policière jamais écrite. Série : Dr Gideon Fell. Il y a des allusions à Poe ou à son monde dans une dizaine d’autres romans de cet auteur.

CONNELLY, Michael, Le Poète, Paris, Seuil, (Seuil-Policiers), 1997. Éd. originale : The Poet, Boston, Little, Brown & Co., 1996. Attention : chef-d’oeuvre ! Un serial killer laisse des notes de suicide inspirées par les oeuvres d’Edgar Allan Poe. Les rebondissements sont nombreux.

DELEUSE, Robert, La véritable affaire de la rue Morgue, Paris, Éden, 2004, 155 pages. Postface de Didier Daeninckx. Paris, février 1848. Tandis que la fièvre révolutionnaire couve dans la capitale, un critique littéraire (ami de Baudelaire) revient de Saint-Petersbourg avec, clans ses bagages, la nouvelle d’Edgar Poe « Double Assassinat dans la rue Morgue ». Ce texte ne serait pas né de la seule imagination du poète américain mais recouvrirait un fait divers qui s’était produit trente-trois ans auparavant, dans les convulsions du premier Empire. Au fur et à mesure que l’atmosphère générale se fait plus lourde, le narrateur descend dans les égouts de l’Histoire pour en remonter avec une affaire que la raison d’État a enfouie dans l’une de ses multiples basses-fosses.

DOBSON, Joanne, The Raven and the Nightingale, (A Modern Mystery of Edgar Allan Poe), New York, Doubleday, 1999. Deux intrigues se mêlent adroitement dans ce livre : une affaire de meurtre contemporaine et une aventure amoureuse d’Edgar Allan Poe dans le passé. L’une éclaire l’autre… Série : Karen Pelletier.

DUNNING, John, The Bookman’s Wake, New York, Scribner, 1995, 351 pages. L’intrigue criminelle est bâtie autour de la recherche d’une édition rare du plus connu des poèmes de Poe, The Raven. Cette édition rarissime, de très grande valeur, aurait été imprimée à Seattle en 1969.

FAIRSTEIN, Linda, Entombed, New York, Scribner’s, 2004, 416 pages. A Manhattan, Alexandra Cooper enquête sur un cadavre découvert derrière un mur de briques dans une maison où logeait Edgar Allan Poe. Ses recherches la mènent dans le Jardin Botanique du Bronx où un groupe d’érudits se penche sur l’oeuvre de Poe. Cooper cherche des indices dans la vie agitée du poète.

GEARY, Rick, Treasury ofVictorian Murder : The Mystery of Mary Rogers, New York, NBM Publishing, 2001, 80 pages. Bande dessinée (graphic novel) en noir et blanc qui s’intéresse à une affaire criminelle, l’assassinat de Mary Rogers en 1841, et qui a inspiré Edgar AllanPoe.

GOLDMAN, Kenneth C., Poe 103, Barley Books, 2000. Le personnage principal de cette comédie loufoque est un professeur de littérature, spécialiste d’Edgar Poe, qui est littéralement obsédé par son sujet.

GRAHAM, Heather, The Death Dealer, London, Mira Books, 2008, 304 pages. Qualifié de « paranormal romance mystery » par son éditeur, ce roman raconte les mésaventures de Genevieve O’Brien qui est confronté à un tueur obsédé par l’oeuvre d’Edgar Allan Poe. Elle fait appel au privé Joe Connolly…

GRIMES, Martha, Les Mots qui tuent, Paris, Presses de la Cité, 1995, 401 pages. Ed. or. : The Horse You Came In On, 1993. Le très britannique inspecteur Jury débarque à Baltimore pour enquêter sur la mort d’une étudiante trouvée morte sur la tombe de Poe et possédant un manuscrit inédit que l’on n’a pas retrouvé.

KIMBERLY, Alice, The Ghost and the Dead Man’s Library : A Haunted Bookshop Mystery, New York, Berkley, 2006, 272 pages. Penelope Thornton-McClure enquête sur les morts suspectes de clients qui achètent des éditions rares des oeuvres d’Edgar Allan Poe.

KIMBERLEY, Alice, The Ghost and the Dead Man’s Library, New York, Berkley Books, 2006, 272 pages. La librairie Penelope Thornton-McClure a reçu une collection rare d’oeuvres d’Edgar Allan Poe. La rumeur veut qu’un code y ait été inséré qui conduit à un trésor…

LIPPMAN, Laura, In a Strange City, New York, Morrow, 2001. À Baltimore, à chaque anniversaire de naissance de Poe, un mystérieux inconnu dépose un bouquet de fleurs et une demi-bouteille de cognac. L’intrigue commence quand deux inconnus se présentent sur la tombe de l’auteur et que l’un est abattu. Tess Monaghan enquête.

LITOWINSKY, Olga, The Pawloined Paper, Allen (TX), Big Red Chair Books, 1998, 137 pages. [Roman pour jeunes] Novelization d’un épisode de la série télévisée Wishbone, basé sur la nouvelle la lettre volée d’Edgar Allan Poe.

LONG, Amelia Reynolds, Death Looks Down, Chicago, New York, Ziff-Davis Pub., 1945, 191 pages. Des étudiants qui étudient les oeuvres de Poe sont assassinés selon les méthodes décrites dans ses nouvelles.

POE, Robert, Retour à la Maison Usher, Paris, L’Archipel, 2000. Éd. originale : Return to the House of Usher, New York, Forge, 1996. Transposition moderne de la célèbre nouvelle de Poe et mettant en scène John Charles Poe, reporter alcoolique, le Dr Roderick Usher et sa soeur Madeline qui possèdent un Sanatorium construit sur les ruines de l’antique manoir…

RÉOUVEN, René, Le Détective volé, Paris, Denoël, 1988, 208 pages. Conan Doyle veut prouver que son oeuvre n’a pas été inspirée par celle d’Edgar Allan Poe et que le Chevalier Dupin n’est pas le modèle de Sherlock Holmes.

RUCKER, Rudy, The Hollow Earth: The Narrative of Mason Algiers Reynolds of Virginia, New York, William Morrow, 1990, 308 pages. Pastiche des récits de voyages fantastiques du XIXe siècle et mettant en scène Edgar Poe qui découvre un monde miroir dans les entrailles de la Terre, au pôle Sud.

RUSCH, Sheldon, For Edgar, New York, Berkley Prime Crime, 2005, 320 pages. L’agent spécial Elizabeth Taylor Hewitt est sur les tracs du Raven qui red hommage à l’oeuvre littéraire de Poe à travers une série de meurtres.

RUSCH, Sheldon, For Edgar, New York, Berkley Books, 2005, 320 pages. L’agent spécial Elizabeth Taylor Hewitt est sur les traces d’un psycho qui se fait appeler The Raven et qui rend hommage à Poe à travers une série de meurtres ritualisés.

SANDERS, Lawrence, McNally’s Caper, New York, Putnam, 1994. L’intrigue, qui met en scène Archy McNally, tourne autour du vol d’une première édition(rare) d’une oeuvre de Poe.

SCHAFER, Tom, Shadow of the Ripper, Pooler (GA), Artic Wolf Publishing, 2008, 244 pages. Dans ce polar où il est question de Jack l’Éventreur, on apprend que le tueur de prostituées était obsédé par les oeuvres d’Edgar Allan Poe.

SHEILS, Terry, Poe : The Musical, Oakville(Ontario), LTD Books, 1999. A Hunter Knox Mystery. Un meurtre se produit alors qu’une troupe de théâtre essaie de produire une comédie musicale en hommage à Poe, dont l’oeuvre est omniprésente dans ce roman comique disponible uniquement en format e-book.

SINCLAIR, Andrew, The Facts in the Case of Edgar Allan Poe, New York, Holt, Rinehartand Winston, 1979. Le personnage principal, qui habite à Manhattan, au XXe siècle, vit dans l’illusion qu’il est Edgar Allan Poe.

SYMONS, Julian, Prénom : Annabel Lee, Paris, Fleuve Noir (Littérature policière, 19), 1984. Éd. originale : The Name of Annabel Lee, 1983. L’auteur s’est inspiré d’un poème d’Edgar Allan Poe pour son personnage féminin. Quant à l’intrigue, elle s’achèvera dans la maison Usher.

TARG, William, The Case of Mr. Cassidy : A Murder Mystery about a Chicago Book Collector, New York, Phoenix Press, 1939, 255 pages. Un collectionneur est trouvé mort mais sa première édition de grande valeur d’une oeuvre de Poe n’a pas été volée.

VERISSIMO, Luis Fernando, Borges et les orangs-outangs éternels, Paris, Seuil, 2004, 122 pages. Ed. or. : Borges e os orangotangos eternos, 2000. Au cours d’un colloque consacré à l’oeuvre d’Edgar Allan Poe, Borges enquête sur le meurtre d’un participant.

7. Pour quelques Poe de plus…

Un article :

BAUDOU, Jacques, « Survies d’Edgar Poe », dans L’Année du polar 1988, (Le Guide de Michel LEBRUN), Paris, Ramsay, 1987, p. 301-307. [Outre les romans, Baudou recense les films qui s’inspirent de l’univers de Poe ou qui le mettent en scène.]

Quelques études récentes :

CHASSAY, Jean-François, GERVAIS, Bertrand & Jean-François COTÉ (dirs.), Edgar Allan Poe : une pensée de la fin, Montréal, Éditions Liber, 2001. [Recueil de onze articles dont deux portent sur l’oeuvre policière et sur le Chevalier Dupin.]

DOSSIER : Edgar Allan Poe, dans Europe, no 868-869, août-septembre 2001. [19 articles sur diverses facettes de l’oeuvre de Poe.]

FRANK, Frederick S. & Anthony MAGISTRALE, The Poe Encyclopedia, Westport (Conn.), The Greenwood Press, 1997. [Un ouvrage de référence majeur.]

En marge…

WALSH, John Evangelist, Midnight Dreary : The Mysterious Death of Edgar Allan Poe, New York, St. Martin’s Press, 2000. [En marge du roman de Stephen Marlowe, Octobre solitaire… Les derniers jours d’Edgar Allan Poe à Baltimore et les circonstances (probables) de sa mort, mystérieuse à bien des égards.]

POLIDORI, Massimo, Final Séance : The Strange Friendship Between Houdini and Conan Doyle, New York, Prometheuse Books, 2001. [En marge du roman Nevermore, de William Hjortsberg…]

Dossier établi par Norbert Spehner Pour d’éventuels ajouts, commentaires ou corrections : nspehner(a)sympatico.ca

Décembre 2001

Mise à jour: Octobre 2008

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *