Camera Oscura

Par Christian Sauvé

  • 60: Automne 2016 – La dernière chronique (bientôt disponible)
  • 59: Été 2016 (bientôt disponible)
  • 58: Printemps 2016: Volet en-ligne: Camera Oscura 58
    • 2015 : l’année de l’espion:  Bridge of Spies, The Man From U.N.C.L.E., Spy,  Kingsman: The Secret Service, Spectre,  Mission Impossible: Rogue Nation
    • Impossible d’échapper au huis clos: The Numbers Station, Grand Piano, Freezer, Chariot
    • Héros littéraires, films éponymes: Alex Cross, Jack Ryan: Shadow Recruit, Jack Reacher
    • Esquisses réussies d’un monde pourri: Fury, Nightcrawler, Sicario
  • 57: Hiver 2016 (bientôt disponible)
  • 56: Automne 2015 (bientôt disponible)
  • 55: Été 2015
    • Quand les assassins retraités reprennent du service: The Equalizer, John Wick
    • Suites périmées: Sin City : A Dame to Kill For, 300 : Rise of an Empire
    • Entrevue-choc: The Interview
    • Dernier tour de piste: Brick Mansions, Furious Seven
  • 54: Printemps 2015
    • Comédies policières consciemment ridicules: The Heat, Ride Along, 22 Jump Street, The Grand Budapest Hotel
    • Thrillers en huis clos: Non-Stop, Hours
    • Espion et homme de famille: 3 Days to Kill, The November Man
    • Passé l’âge de la retraite: Bullet to the Head, Sabotage, Escape Plan
  • 53: Hiver 2015
    • Plus étrange que la fiction: The Monuments Men, 12 Years a Slave, The Fifth Estate, BernieThe Devil’s Double, Rush
    • Comment rater une bonne cible: A Good Day to Die Hard, The Call, Berberian Sound Studio, Pawn Shop Chronicles,
    • Prisoners
    • S’en prendre à l’establishment: Paranoia, Assault on Wall Street
  • 52: Automne 2014
    • Les moteurs de l’intrigue: Hit & Run, Getaway, Vehicle 19, Fast & Furious 6
    • Périls marins: Dark Tide, Captain Phillips, All is Lost
    • Jeunes femmes dérangeantes: Stoker, Excision, American Mary
    • Commenter le déclin de l’empire américain: Spring Breakers, Killing Them Softly, The Counselor
  • 51: Été 2014
    • Polars, persona, affirmation et réinvention: Parker, 2 Guns, Snitch, Seeking Justice, The Frozen Ground
    • La réhabilitation McConaughey: Killer Joe, Mud
    • Robert de Niro en pleine retraite: The Family, Freelancers, Killing Season
    • Biographies romancés d’arnaqueurs sympathiques: American Hustle, The Wolf of Wall Street
  • 50: Printemps 2014
    • Docu-fiction exposée: Argo, Our Man in Tehran, Zero Dark Thirty et Manhunt
    • Maison-Blanche en péril: Olympus has Fallen et White House Down
    • Que faire des héros vieillissants? The Last Stand, Red 2 et Stand-Up Guys
    • Dans une réalité pas si éloignée de la nôtre: This Means War, The Baytown Outlaws et Guns, Girls and Gambling
  • 49: Hiver 2014
    • Méditations sur la violence: Seven Psychopaths, I Saw the Devil et The Expendables 2
    • Réalisateurs chevronnés, expériences remaquables: Pain & Gain, Only God Forgives, Now You See Me et Gravity
    • Quand les outils du thriller servent à autre chose: Phil Spector, The Hangover III et The Burlesque Assassins
  • 48: Automne 2013
    • Tel que promis, sans plus: The House at the End of the Street, Broken City, Phantom
    • À prescrire contre la futilité: les retournements: The Perfect Boss, Side Effects
    • Les risques de sortir des sentiers battus: The Hunter, Cosmopolis, The Letter, Dragon Eyes, Retreat
  • 47: Été 2013
    • Pères protecteurs: Taken 2, Stolen, Safe
    • Grand maître déboulonné: Hitchcock, The Girl
    • Exploitation respectable: Django Unchained
    • Pas tout à fait des épopées criminelles: Lawless, Gangster Squad
  • 46: Printemps 2013
    • La périphérie du genre: personnages poussés à bout: Arbitrage et Flight
    • La périphérie du genre (2): sous-cultures exposées: Premium Rush et Freerunner
    • L’illusion du réalisme: The Dark Knight Rises, The Bourne Legacy et End of Watch
    • Permi de tuer le cliché: Skyfall
  • 45: Hiver 2013
    • Re-présentation sous forme d’explications
    • Le curieux cas du cinéma câblé: Crisis Point, Bounty Hunters et Die
    • Autres temps, mêmes crimes: The Raven, Anonymous
    • Entorses narratives: The Tall Man, Savages
  • 44: Automne 2012
    • Dépasser les limites du matériel d’origine: One for the Money, Tinker Tailor Soldier Spy et 21 Jump Street
    • Hommes et femmes ordinaires: Straw Dogs, Transit et Gone
    • Œuvres d’un genre: Man on a Ledge, Shark Night, Red Tails
  • 43: Été 2012
    • Quand la vengeance se conjugue au féminin: Colombiana et Haywire
    • Modestes surprises câblées: Faces in the Crowd, Flypaper et Wild Target
    • Quand les hommes se confrontent à Mère Nature: The Way Back et The Grey
    • N’est pas vedette qui veut !: Killer Elite et Abduction
  • 42: Printemps 2012
    • Divertissements entendus: Sherlock Holmes 2: Game of Shadows, Mission Impossible 4: Ghost Protocol et The Girl with the Dragon Tattoo (2011)
    • Sur un (plus petit) écran près de chez vous: Street Kings 2 : Motor City, The Hit List, Trespass, The Heavy et Blitz
    • Acteurs typés: Contraband, Safe House, Act of Valor
  • 41: Hiver 2012
    • Grand doublé Gosling: Drive et The Ides of March
    • Cinéma populiste: Tower Heist et Margin Call
    • Mieux qu’espéré: Johnny English Reborn et The Three Musketeers
  • 40: Automne 2011
    • Comédie sombre en substitut au film noir: Horrible Bosses et 30 Minutes or Less
    • Le casino de la politique américaine: Casino Jack and the United States of Money et Casino Jack
    • Enjeux connus, contextes nouveaux: Flammen & Citronen et Oldboy
    • Loin des repères familiers: Un Prophète et Tropa de Elite
    • L’automne froid, sombre et rafraîchissant: The Debt et Contagion
  • 39: Été 2011
    • Vitesse, vision et exécution: The Lincoln Lawyer et Middle Men
    • La satisfaction avant tout: Hobo With a Shotgun et Fast Five
    • Expériences à demi réussies: Hanna et Sanctum
    • Suites sur vidéo et distribution en évolution: The Marine 2, Smokin’ Aces 2 et SWAT : Firefight
  • 38: Printemps 2011
    • L’oncle Oscar ne déteste pas le suspense : Winter’s Bone, True Grit et Black Swan
    • Quand la réalité est plus enrageante que la fiction : Inside Job et Gasland
    • Impensable et troublant : Unthinkable et Incendies
    • De la série B prête à meubler les soirées : Unknown et The Mechanic
    • Tous les divertissements inconséquents ne sont pas créés égaux : The Green Hornet et Rango
  • 37: Hiver 2011
    • Le problème des héros vieillissants: Wall Street : Money Never Sleeps et Red
    • Hommages conscients, résultats partagés: The Killer Inside Me et Faster
    • Presque thrillers presque réussis: The Next Three Days et The Tourist
    • Seuls et condamnés: Buried et 127 Hours
    • Comment s’inspirer de faits réels: Fair Game et Unstoppable
  • 36: Automne 2010
    • Une femme contre le système: Salt, The Girl Who Played with Fire et The Girl Who Kicked the Hornets’ Nest [Millenium 2 et 3]
    • Quand la romance s’embrouille de violence: Killers et de Knight and Day
    • Étranges héros: Harry Brown et Machete
    • Plusieurs bêtes valent mieux qu’une: The Expendables et The A-Team
    • Modestes surprises: The Other Guys et Takers
    • Artifices et adaptations: The American et The Town
  • 35: Été 2010
    • Étranges couples: Date Night et The Girl With the Dragon Tattoo [Millenium 1]
    • Au-delà de la légende: Robin Hood et Gunless
    • Comics légers, comiques frivoles: MacGruber et The Losers
  • 34: Printemps 2010
    • Brooklynois ridiculement corrompus: Cop Out et Brooklyn’s Finest
    • Tous les suspenses ne sont pas créés égaux: From Paris With Love, Edge of Darkness et Shutter Island
    • Senécal se venge: Les Sept Jours du talion
    • Échos d’une décennie mouvementée: Green Zone et The Ghost Writer
    • Crimes de guerre: Foyle’s War [Norbert Spehner]
  • 33: Hiver 2010
    • Zéro degré d’originalité: The Stepfather et Ninja Assassin
    • Satisfaire les fans: Boondock Saints 2 : All Saints’ Day et Sherlock Holmes
    • Série B inusité: Armored et Law Abiding Citizen
    • Authentiques curiosités: The Men Who Stare At Goats et Fantastic Mr. Fox
  • 32: Automne 2009
    • Accrocs à l’adrénaline: G. I. Joe : The Rise of Cobra et The Hurt Locker
    • Latitudes criminelles: Whiteout et A Perfect Getaway
    • De moins en moins drôle… ou l’inverse: The Brothers Bloom et The Informant !
    • Ploutocratie : une histoire incomplète: Capitalism : A Love Story
    • À la bonne adresse: 5150, rue des Ormes
  • 31: Été 2009
    • Attention : danger moral: Crank 2 : High Voltage
    • Histoires familières mal racontées: Obsessed et Fighting
    • Passons aux choses sérieuses: Angels & Demons et State of Play
    • Duels d’acteurs ; victime : le public: The Taking of Pelham 123 et Public Enemies
  • 30: Printemps 2009
    • Les astuces des séries B: 12 Rounds et Fast & Furious
    • Simple, direct et sans pitié: Taken
    • Sympathie pour les nazis: Defiance et Valkyrie
    • Double dose de Clive: The International et Duplicity
  • 29: Hiver 2009
    • Ah, tiens, de l’action ?: Bangkok Dangerous, Max Payne, Transporter 3 et Punisher : War Zone
    • Ce n’est pas parce qu’on rit que…: Burn After Reading
    • Policiers trompeurs: Righteous Kill et Pride and Glory
    • Grande guerre et stations de la croix: Passchendaele
    • Pas tout à fait ce à quoi on s’attendait: Miracle at St-Anna et Appaloosa
    • Bon, juste bon: Quantum of Solace
    • Le thriller au XXIe siècle: Eagle Eye, Traitor et Body of Lies
    • L’envers du badge: Rock-N-Rolla et Lakeview Terrace
  • 28: Automne 2008
    • Bienvenue aux bouffons: You Don’t Mess With the Zohan, Get Smart et Tropic Thunder
    • Pour les jeunes hommes: Pineapple Express et Wanted
    • Cinéma noir, chevalier sombre: The Dark Knight
    • Petits plaisirs imparfaits: Just Buried et Flawless
  • 27: Été 2008
    • Aspirés par une histoire vraie: 21 et The Bank Job
    • Reflets d’une époque troublée: Stop-Loss, Where In The World Is Osama Bin Laden? et Harold and Kumar Escape From Guantanamo Bay
    • Combats libres et liberté de combat: Never Back Down et Redbelt
    • Mauvais et bons mauvais films: Street Kings, 88 Minutes, 10,000 BC et Deception
  • 26: Printemps 2008
    • Les courtisans de l’oncle Oscar: Atonement et There Will Be Blood
    • De la fuite dans les idées: National Treasure : Book of Secrets et Rambo
    • Géo-sardonique: Charlie Wilson’s War
    • Riez, volez, tuez… Mad Money et In Bruges
    • Retournement ou ridicule ? Untraceable et Vantage Point
  • 25: Hiver 2008
    • À quoi sert une star ? Eastern Promises et Michael Clayton
    • Ça saute et ça bouge, mais est-ce suffisant ? Shoot’em Up, 3:10 to Yuma et The Kingdom
    • Parlons du bourbier irakien: In the Valley of Elah et Lions for Lambs
    • Aux limites des bonnes intentions: Shake Hands With the Devil, Rendition et The Hunting Party
    • Familles de gangsters: We Own the Night et American Gangster
    • Pas de conclusions pour les adaptations: No Country For Old Men et Gone Baby Gone
  • 24: Automne 2007
    • Trois fois plutôt qu’une: Rush Hour 3, Ocean’s 13 et The Bourne Ultimatum
    • Doublé Kingsley: You Kill Me et The Last Legion
    • Complètement fou: Mr Brooks et I Know Who Killed Me
    • Bolides et satisfaction: Nitro et Taxi 4
    • Profiter de sa fin: War, Live Free Or Die Hard et A Mighty Heart
  • 23: Été 2007
    • Guerres antiques et en toc: 300 et Pathfinder
    • Attentes et retournements: Perfect Stranger et Fracture
    • Intrigue familière, suspense classique: Shooter et Disturbia
    • Jouer avec la formule: Grindhouse et Hot Fuzz
    • The Lookout [Daniel Sernine]
    • La belle Hollandaise: Carnet noir [Daniel Sernine]
    • Marie-Josée Croze chez Harlan Coben: Ne le dis à personne [François-Bernard Tremblay]
  • 22: Printemps 2007
    • Histoires d’espions: Breach, The Good Shepherd et The Good German
    • Retour à l’Afrique: Blood Diamond et The Last King of Scotland
    • Tueur en série, personnage public: Zodiac et Hannibal Rising
    • Retours fracassants, parfois après une longue absence: Letters From Iwo Jima et Smokin’ Aces
    • Triomphes de bandes-annonces: Notes on a Scandal et Apocalypto
  • 21: Hiver 2007
    • 007 réinventé à l’ancienne: Casino Royale
    • Old School Hollywood: The Black Dahlia et Hollywoodland
    • Histoire de nations, histoire de héros: Catch a Fire et Fearless
    • Vous avez demandé un Oscar ?: Flags of our Fathers et The Departed
    • Vous n’avez pas dit Oscar !: Alex Rider : Operation Stormbreaker, Flyboys et The Marine
    • Quand le titre triomphe sur le contenu: Death of a President
    • Tristement célèbre: Infamous [Daniel Sernine]
    • Les Brigades vs Jules Bonnot: Les Brigades du Tigre [François-Bernard Tremblay]
  • 20: Automne 2006
    • Parlez-vous buddy movie ?: Bon Cop, Bad Cop
    • Le spectateur a toujours raison: Banlieue 13, The Protector, Crank, The Fast and the Furious, Tokyo Drift et Snakes on a Plane
    • Réalisateurs et réalisations: World Trade Center
    • Miami Vice : dans le (Néo-)Noir [Daniel Sernine]
    • Palette documentaire: Gunner Palace et Why We Fight
    • En attendant James Bond: Layer Cake
    • Comment rire d’un tueur en série: Scoop
    • Brick [Daniel Sernine]
    • The Dying Gaul [Daniel Sernine]
    • Rhinoceros Eyes [Daniel Sernine]
  • 19: Été 2006
    • Le Code révélé: The Da Vinci Code
    • Quand le réalisateur s’en mêle…: Inside Man et United 93
    • Désolé, mauvais numéro: Lucky Number Slevin
    • Petit et grand écrans: Mission : Impossible 3 et The Sentinel
    • Les films que personne ne voulait voir: Poseidon et Basic Instinct 2
    • Where the Truth Lies [Daniel Sernine]
    • The Proposition [Daniel Sernine]
    • Petit poisson compliqué: Little Fish [Daniel Sernine]
  • 18: Printemps 2006
    • Les favoris de l’oncle Oscar: Munich, Match Point et Enron : The Smartest Guys In The Room
    • Suave cynisme: Capote [Daniel Sernine]
    • Les surgelés de l’hiver: The Matador, When A Stranger Calls et Firewall
    • Cappuccino Karla [Daniel Sernine]
    • L’espoir d’une meilleure année: Freedomland, Running Scared et 16 Blocks
    • Hollywood à la française: Les Chevaliers du ciel
  • 17: Hiver 2006
    • Copies imparfaites: Transporter 2, Saw II et Legend of Zorro
    • Perdu sans boussole: Flightplan et Domino
    • Le fantôme de Charles Bronson: A History Of Violence, Derailed
    • Léger et violent: The Ice Harvest et Kiss Kiss Bang Bang
    • La saison du cinéma pour adultes: Jarhead, Lord of War et Syriana
    • Third Man Out : a Donald Strachey Mystery [Daniel Sernine]
  • 16: Automne 2005
    • Violence conjugale : Mr & Mrs Smith
    • Bon sujet mal fait, et vice-versa : The Great Raid et Stealth
    • Spécialistes au travail : Four Brothers et Red Eye
    • Déjà sur les tablettes de votre club vidéo : Buffalo Soldiers, Cidade de deus et Silver City
    • The Constant Gardner [Daniel Sernine]
  • 15: Été 2005
    • La métropole du vice : Sin City
    • Le danger des adaptations trop fidèles : Hostage et Sahara
    • Quand de bons réalisateurs commettent des films ordinaires: The Interpreter et Kingdom Of Heaven
    • Détour par Hong Kong : Infernal Affairs
  • 14: Printemps 2005
    • La douzaine s’amuse : Ocean’s Twelve
    • Quand « cool » veut dire « plus gentil » : Be Cool
    • Quand on n’a pas d’idées… : Flight of the Phoenix et Assault on Precinct 13
    • Surprises dans la course aux Oscars : Un long dimanche de fiançailles et Hotel Rwanda
    • La mala educación: amour, mensonge et duplicité [Daniel Sernine]
    • Mémoires d’eau : Mémoires affectives [Daniel Sernine]
  • 13: Hiver 2005
    • Un dernier mot sur la politique américaine: Control Room et Going Upriver
    • High Concept: Paparazzi, Cellular
    • Comment se faire pardonner les (moins) pires défauts : Saw et After The Sunset
    • Manipulation ratée : Team America
    • Conseils du Trésor : National Treasure
    • « Plié dans l’enfer » ? Non… « acharné ». : Hellbent [Daniel Sernine]
    • Sweet kids, Mean Creek : Mean Creek [Daniel Sernine]
    • Émacié : The Machinist [Daniel Sernine]
    • Sans oublier, à moins que… : Ladder 49 et Alexander
  • 12: Automne 2004
    • L’été en documentaire : The Fog Of War,
    • The Corporation et Fahrenheit 9/11
    • L’été en divertissement : The Bourne Supremacy, The Manchurian Candidate, Collateral et Hero
    • L’été ordinaire : King Arthur et Les Rivières Pourpres 2
    • L’été trompeur (en capsules) : The Village, Suspect Zero, Open Water, et Wicker Park
  • 11: Été 2004
    • La vengeance est un plat qui laisse froid: Walking Tall, The Punisher et Man On Fire
    • La vengeance de Tarantino: Kill Bill
    • La déception au bout du tunnel: The Ladykillers et Le Dernier Tunnel
    • Ce n’est pas parce que c’est au Québec que c’est bon…: Taking Lives et Monica La Mitraille
    • L’art de la guerre: The Alamo et Troy
    • Rigueur. Austérité. Sévérité.: Spartan
  • 10: Printemps 2004
    • Machines à voyager dans le temps: The Last Samurai et Cold Mountain
    • Les favoris de l’Oncle Oscar: The House of Sand and Fog et Mystic River
    • Crime pour adolescents : The Perfect Score et Elephant
    • Ce père Noël est une ordure !: Bad Santa
    • Pas si tordu que ça: Twisted
  • 9: Hiver 2004
    • Du pain et du beurre : Out Of Time et Runaway Jury
    • Voleurs, escrocs et autres truands sympathiques : Matchstick Men et Foolproof
    • Viva l’international !: The Rundown et Master And Commander : The Far Side of the World
    • Auteur! Auteur ! Aut… à suivre !: Once Upon A Time In Mexico, Intolerable Cruelty et Kill Bill Volume 1
  • 8: Automne 2003
    • Adolescents à Miami: 2 Fast 2 Furious, Bad Boys II
    • Hourra pour Hollywood ?: Gigli, Hollywood Homicide et SWAT
    • Shocking, sacrebleu !: Johnny English
    • Seulement dans un vidéoclub près de chez vous: Shiri, Chopper, Federal Protection, Black Point, American Psycho 2 et Extreme Heist
  • 7: Été 2003
    • Finalement sur vos écrans: The Hunted, A Man Apart et Phone Booth
    • Manchettes et machettes: Tears Of The Sun
    • Le nom est Banks, Cody Banks: Agent Cody Banks
    • Retournement fatal: Basic et Identity
    • Petites et grandes escroqueries: Confidence et Poolhall Junkies
    • Vols équipés: The Good Thief, Cradle 2 The Grave et The Italian Job
  • 6: Printemps 2003
    • Double dose de Leo: Catch Me If You Can et Gangs Of New York
    • À la recherche de bons agents: The Recruit et Confessions Of A Dangerous Mind
    • Bleu sombre: Dark Blue et Narc
    • Spectacle !: Chicago
    • Dernière heure: 25th Hour
    • Rien à voir avec les Oscars: The Life Of David Gale, National Security et Shanghai Knights
    • Un mot sur Spider [Daniel Sernine]
  • 5: Hiver 2003
    • Made in Québec: Les Dangereux et Histoire de pen
    • Savoir satisfaire son public: Die Another Day et Red Dragon
    • Hors d’Hollywood, plein de salut: Das Experiment et Bowling For Columbine
    • Petites surprises (en capsules): Swimfan, City By The Sea, Trapped, One Hour Photo, Knockaround Guys, The Transporter et Formula 51
  • 4: Automne 2002
    • Adaptations libres: The Bourne Identity et Blood Work
    • Quand l’adaptation devient une œuvre en soi: Minority Report et Road To Perdition
    • (Plus ou moins) inspirés d’histoires vraies: Windtalkers et K-19: The Widowmaker
    • Espions en tous genres: Austin Powers: Goldmember, Spy Kids 2 : The Island Of Lost Dreams et XXX
  • 3: Été 2002
    • Ré-adaptations: Insomnia, The Sum of All Fears et High Crimes
    • À l’assaut de votre écran: We Were Soldiers, Hart’s War et Charlotte Gray
    • Femmes en péril: Panic Room, Enough et Murder By Numbers
    • Thrillers sociaux: John Q et Changing Lanes
    • Le crime ne paie pas… mais fait rire: Death To Smoochy, Showtime et Undercover Brother
  • 2: Printemps 2002
    • Vols organisés: Heist et Ocean’s Eleven
    • Crime pour amateurs: The Man Who Wasn’t There, Novocaine et The Deep End
    • L’Amérique s’en-va-t’en guerre: Spy Game, Black Hawk Down et Behind Enemy Lines
    • Aux frontières du genre: Vanilla Sky, Mulholland Drive et Gosford Park
    • Disponibles sur vidéo: Don’t Say a Word et Hochelaga
  • 1: Automne 2001 / Hiver 2002
    • De l’importance du genre policier au cinéma
    • Vol au-dessus d’une première saison: The Score, From Hell, The Last Castle, Joy Ride, Training Day, Apocalypse Now Redux, American Outlaws, Rush Hour 2, Kiss of the Dragon, Bandits, Original Sin et « O »
    • Conséquences d’une attaque
    • Dans un club non loin de chez vous: Memento, Enemy at the Gates, Snatch et Hannibal

 

Mise à jour: Juillet 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *